Ado

La dépendance aux jeux vidéos : l’identifier et la comprendre!

Votre adolescent devient irritable, anxieux et en colère à la minute où vous lui parlez de la gestion de son temps de jeux vidéo? Il ne vous parle, ainsi qu’à ses amis, que de jeux vidéos et toutes ses pensées semblent orientées vers ceux-ci?

À chaque fois que vient le temps de lui signifier que son temps de jeux vidéos est terminé, la situation tourne au cauchemar, devient conflictuelle et ses réactions vous semblent démesurées?

La première question à se poser pour établir si une problématique de dépendance est présente ou est en construction est celle-ci: Est-ce que, à cause des jeux vidéos, le jeune néglige grandement ou exclu des activités de sa vie quotidienne telles que dormir, manger, se laver, bâtir ou entretenir ses relations d’amitié ou relations interpersonnelles? Est-ce que les jeux vidéos nuisent à l’accomplissement de ses activités de vie quotidienne? Si la réponse est oui à ces questions, il est probable que nous soyons en présence d’une dépendance ou sur le point de l’être.

Pourquoi consommer en excès des jeux vidéos?

Se réfugier à outrance dans les jeux vidéos est un moyen de fuir des difficultés, au même titre que l’alcool, la drogue, le jeu, le travail ou le sexe. Pour d'autres, ce peut être un moyen de fuir des défis que nous ne souhaitons pas affronter.

La première étape vers le changement sera donc de déterminer quelles sont les causes, les difficultés ou les manques que la personne tente de fuir ou encore de palier à l’intérieur des jeux vidéos.

Voici une liste d’indices fréquemment observés chez les enfants qui possèdent ou qui sont en voie de développer une dépendance aux jeux vidéos :
  • L’enfant ment de façon répétée à propos du temps passé devant les jeux
  • Les parents remarquent que leur ado a désormais un seul champ d’intérêt et sujet de discussion : ses jeux vidéos. Il ne s’intéresse plus aux choses qu’il avait toujours l’habitude d’aimer.
  • Il se mettra à négliger les autres aspects de sa vie (vie amoureuse, activités sportives et sociales etc.)
  • L’enfant s’isole socialement et commence à préférer les interactions virtuelles aux relations réelles.
  • Par exemple : Si le parent propose à l’adolescent d’inviter des amis à venir à la maison, celui-ci préfèrera refuser l’offre et interagir avec eux virtuellement.

Est-ce qu’il y a matière à s’inquiéter? Est-ce que les choses peuvent finir par se tasser d’elles-mêmes et rentrer dans l’ordre?

Dans certains cas, cet intérêt intense pour les jeux vidéos finira par s’estomper. Par contre, dans bien des cas, la situation s’intensifiera et pourra mener vers des troubles de comportement, des développements de traits anti-sociales etc. Il est donc souhaitable, lorsque votre instinct vous dicte que la situation est problématique, de consulter un professionnel pour obtenir un soutien approprié.

Guillaume  Rancourt

Fondateur de la Clinique de L’Enfant, Guillaume Rancourt, est un éducateur spécialisé et un coach familial certifié passionné et innovateur. Bénéficiant d’une riche expérience du terrain avec la clientèle jeunesse. Il est désireux et en mesure d’accompagner les familles dans leurs besoins de changement. Avec un important bagage de formations, il est constamment à l’affût des nouvelles approches avant-gardistes dans l'objectif d'offrir aux familles des résultats concrets pour des défis qui le sont tout autant.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Un été de plaisir avec, et pour, papa!

Pour souligner le lancement de Papapourlavie.com, on vous a préparé tout un concours!

Commentaires