Santé

Trouble déficitaire de l'attention / hyperactivité (TDA/H)

Le trouble déficitaire de la capacité d'attention, avec ou sans hyperactivité est une réalité pour beaucoup d'enfants. Comment reconnaitre les signes et quelles sont les solutions?

Le trouble déficitaire de la capacité d'attention, avec ou sans Hyperactivité

Les sigles TDA (trouble déficitaire de l'attention) et TDAH (trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité) sont utilisés pour décrire un groupe de symptômes incluant l'inattention, l'impulsivité et l'hyperactivité. Le TDA renvoie à des difficultés prononcées d'inattention et de désorganisation alors que le TDAH fait référence à des difficultés prononcées d'impulsivité et d'hyperactivité.

Les enfants qui présentent un déficit de la capacité d'attention (TDA) ont de la difficulté à maintenir leur attention ou à se concentrer. Lorsqu'ils essaient de rester assis et d'écouter à l'école, leur esprit se fatigue et ils s'ennuient. À la maisonm on a l'impression qu'ils refusent délibérément d'écouter leurs parents. Ils ont de la difficulté à terminer une tâche, à moins que celle-ci ne les intéresse ou ne les excite particulièrement. Leur esprit est actif et ils s'égarent facilement; « ils sont dans la lune » alors qu'ils sont censés faire du travail scolaire ou une activité comme ranger leurs jouets. En général, ces enfants sont facilement distraits et leur impulsivité leur fait accomplir les choses trop rapidement, sans réfléchir. On a ainsi l'impression qu'ils se comportent mal et qu'ils sont souvent désorganisés.

Les enfants qui ont un déficit de la capacité d'attention avec hyperactivité (TDAH) sont constamment en mouvement, comme s'ils étaient mus par un moteur. Ils ont de la difficulté à rester assis, ils bougent sans cesse et se tortillent. Ces enfants peuvent être socialement immatures et d'humeur changeante. De plus, il est très difficile de les satisfaire parce qu'ils semblent toujours être à la recherche de quelque chose. On dit souvent qu'ils sont inconséquents parce qu'ils se révèlent soudainement incapables de réaliser une activité qu'ils ont réussie à faire la veille.

Selon le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux de l'American Psychiatric Association (DSM- IV, Masson 1996) le TDA/H est un mode persistant d'inattention ou d'hyperactivité/impulsivité, plus fréquent et plus sévère que ce qu'on observe habituellement chez des sujets d'un niveau de développement similaire.

Selon le docteur R.A. Barkley, psychologue, le TDA/H constitue un retard dans le développement neurologique de l'inhibition de la réponse aux différents stimuli qui assaillent l'enfant, ce qui entraîne une inefficacité des fonctions neuropsychologiques fondamentales pour le contrôle de soi et des comportements orientés vers le futur. Ce déficit est en lien avec les fonctions exécutives qui trouvent apparemment leur siège dans certaines aires du lobe frontal. Cela signifierait donc que la personnalité des parents de même que le caractère, la maturité ou la bonne volonté de l'enfant ne sont pas les éléments déclencheurs de ces troubles. Il s'agirait d'un problème physique qui peut être contrôlé mais qui ne peut être guéri.

Le TDA/H est le trouble le plus fréquemment diagnostiqué chez les enfants nord-américains, mais il est très controversé car aucun marqueur biologique particulier ne confirme le diagnostic. Des recherches révèlent une tendance héréditaire, mais le gène porteur n'a pas encore été identifié.

On estime que 3% à 5% des enfants seraient atteints du TDA/H. Il apparaîtrait chez les garçons comme chez les filles, et ce avant l'âge de 7 ans. Des troubles d'apprentissage sont associés à 25% des cas de TDA/H. Ils causent un retard dans l'intégration du langage oral, de la lecture, de l'écriture et des mathématiques.

Le diagnostic

Le diagnostic différentiel s'avère complexe et requiert une évaluation minutieuse et multidisciplinaire. Chaque spécialiste utilise les outils qu'il juge les plus appropriés. On élabore constamment de nouveaux tests et d'autres sont améliorés; ils permettent, en l'absence de normes standardisées, d'observer le comportement d'un sujet évalué, ses processus de résolution de problèmes et le type d'erreurs qu'il fait, de façon à mettre en évidence les déficits dont il peut souffrir.

L'intervention

Le traitement du trouble déficitaire de la capacité d'attention avec ou sans hyperactivité comprend souvent des stratégies éducatives et comportementales ainsi qu'une médication.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 15 – Keurig

À gagner: cafetière Keurig et ensemble de capsules

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires