Famille

Retourner sur le marché du travail après avoir eu des enfants

Certains parents décident de mettre leur carrière sur pause après la naissance des enfants. Ils restent à la maison une, deux, voire cinq années pour s'occuper des enfants. Comment regagner le marché du travail par la suite ?

C’est un fait : retourner au travail après un congé de maternité ou un congé parental est difficile. Alors le faire après une longue pause s’avère encore plus compliqué. Cela est moins fréquent qu'autrefois mais des milliers de mamans et de papas font ce choix, pour toutes sortes de raisons.

Dur, dur, le retour à la réalité

« Je ne regrette absolument rien, je suis même fière et heureuse d’avoir eu la chance de faire ça pour mes enfants », raconte Émilie qui, en 2006, a quitté son emploi en communication pour s’occuper de son premier fils, William. Depuis, la famille s’est agrandie, et cette année, la petite dernière, Ella, commencera l’école. « Je commence à penser à retourner au travail, explique Émilie, et ça me stresse vraiment beaucoup. »

Pourquoi? D’une part, Émilie se sent complètement dépassée. Elle a terminé l’université en 2000, et le monde du travail a bien changé depuis qu’elle s’en est retirée. Elle croit entre autres qu’elle aura du mal à justifier un si gros trou dans son CV. « Peut-être que j’aurais dû m’efforcer de rester plus active, commente-t-elle. M’impliquer, montrer que, même si je ne travaillais pas à temps plein, j’ai tout de même réussi à rester informée… Mais être à la maison avec des enfants, c’est déjà un travail à temps complet! »

Est-ce qu’Émilie a raison de s’en faire? Un peu. C’est vrai qu’il est difficile d’expliquer un arrêt de travail aussi important et plusieurs employeurs vous discréditeront automatiquement, comme si vous n’aviez pas la moindre expérience. Quelqu’un qui regagne le marché du travail après un aussi long hiatus peut donc s’attendre à envoyer beaucoup de CV, mais à ne pas recevoir autant d’appels – ce qui, entendons-nous, peut s’avérer particulièrement décourageant.

Quelques conseils

D’emblée, on conseille aux gens qui souhaitent réintégrer le marché du travail après une longue absence de procéder à une auto-évaluation. Celle-ci vous permettra de définir votre objectif de carrière, ce qui teintera aussi votre recherche, par la suite. Basez-vous sur vos expériences passées : qu’est-ce que vous avez aimé dans vos emplois précédents, vos bons coups, vos échecs. Faites aussi un inventaire honnête de vos capacités, de vos valeurs, de votre personnalité.

Tout ceci vous aidera à cibler le domaine et à établir une stratégie de retour sur le marché du travail et de recherche d’emploi.

  • Préparez-vous, en explorant, par exemple, plusieurs mois à l’avance, les possibilités d’emplois. Ceci vous aidera à prendre le pouls du marché et à définir vos exigences. Vous serez alors en mesure d’analyser l’état de votre domaine : y a-t-il une grande demande, ou au contraire, une pénurie d’emploi en ce moment?
  • Retourner à l’école? Pourquoi pas! En étudiant le marché du travail, vous pourrez voir quelles sont les meilleures opportunités et choisir une formation adéquate, qui pourra favoriser une embauche rapide.
  • Donnez-vous du temps. En effet, il se peut que vous vous sentiez un brin rouillée en commençant votre nouvel emploi. C’est normal. Il faut vous donner du temps, quitte à recommencer progressivement.
  • Faire du bénévolat pourrait, notamment, grandement faciliter votre retour au travail. De plus, ça paraît toujours bien, sur un CV!
  • Pensez à votre CV et construisez-le de façon à mettre toutes vos compétences de l’avant. Par exemple, être mère au foyer, ça demande aussi un bon sens de l’organisation. Vendez-vous! Et n’ayez pas peur de justifier le trou dans votre CV. Vous pourriez, par exemple, parler de votre congé parental dans votre lettre de motivation. Si vous omettez d’en parler, l’employeur pourrait être tenté de faire sa propre interprétation et celle-ci risque malheureusement d’être à votre désavantage. Les experts conseillent fortement de laisser tomber le CV traditionnel et chronologique. Vantez plutôt vos compétences et vos aptitudes.
  • On n’accepte pas n’importe quoi. Ce n’est pas parce que vous avez été absente du marché du travail pendant un certain laps de temps que vous devez dire oui à un emploi qui ne vous enchante pas. La transition entre la maison et le travail risquerait d’être encore plus pénible et votre confiance en vous en sera par la même occasion perturbée.
Et la vie de famille?

Bien entendu, retourner sur le marché du travail après quelques années à la maison demande son lot de réorganisation, tout particulièrement lorsqu’on a des enfants. C’est pourquoi il est si important de planifier le tout plusieurs mois d’avance, afin de vous ajuster.

Sans surprise, le conjoint devra contribuer davantage aux tâches domestiques. C’est normal : toute nouvelle habitude demande un temps d’adaptation. Vous gagnerez donc à vous investir dans une routine de travail avant même d’avoir trouvé un emploi. Par exemple, au lever, adoptez une routine du matin. Ensuite, lorsque les enfants sont à l’école, investissez quelques heures à contacter des employeurs, éplucher les offres, d’emploi, lire sur le marché du travail et sur votre domaine, travailler votre CV.

Bref, la clé, c’est de se préparer pour anticiper le changement de rythme... et pour lâcher prise. Il se peut que la maison ne soit pas aussi à l'ordre, que les repas ne soient pas aussi variés (du moins, au début), que les enfants soient un peu plus longtemps au service de garde, ou que les choses ne soient pas exactement faites comme avant! Avec tout changement vient une part de petits deuils. Restez ouverte.

Émilie a quant à elle décidé de retourner progressivement sur les bancs d’école. « Je commence avec deux cours, et on verra par la suite », nous a-t-elle confié, un peu angoissée, mais surtout excitée à l’idée de se réaliser professionnellement à nouveau.

Par Marie-Eve Bourassa

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Josée Lavigueur dans son quotidien

9268 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires