Imprimer Fermer
Vie scolaire

Planifier la rentrée à l'école

Même si on aimerait mieux n’y penser que la veille de la rentrée en classe, le retour à l’école se prépare quelques semaines à l'avance pour éviter stress et panique! 

Quelques semaines avant la rentrée des classes

  • Prenez rendez-vous avec l’optométriste pour un examen de la vue. L’examen annuel de la vue est gratuit pour les moins de 18 ans, ne vous en privez pas!
  • Prenez rendez-vous chez le dentiste pour un examen annuel. Les examens des dents sont gratuits pour les moins de 10 ans.
  • Préparez une liste d’épicerie spéciale pour prévoir les jus, collations et repas qui garniront les boîtes à lunch.
  • Commencez à préparer des repas à congeler qui vous dépanneront lorsque vous serez débordée.
  • Au moins une semaine avant la rentrée, il est recommandé de revenir à une routine préparatoire. Heure de coucher et de lever, heure des repas, période de devoirs (même s’il ne s'agit que de lire une histoire ou faire quelques exercices ensemble).
  • Le sommeil est un élément clé de la réussite scolaire. Un enfant en manque de sommeil ne peut pas se concentrer et assimiler ses apprentissages.
  • La routine matinale est aussi importante pour vous qui démarrez votre journée que pour l'enfant qui a un certain nombre de choses à faire avant de partir à l’école. Une bonne semaine de préparation vous aidera à ajuster les heures et l’ordre de la routine (se lever, s’habiller, déjeuner, se brosser les dents, préparer son sac d’école, mettre son manteau, etc.)
  • La veille de la rentrée, aidez votre enfant à préparer sa journée. Aidez-le à choisir ses vêtements, à préparer son sac d’école et une boîte à lunch santé. Cela lui permet en même temps d’apprendre à s’organiser.

Enfants qui changent d’école ou vont à l’école pour la première fois

  • Si votre enfant a l’habitude de dormir encore l’après-midi, vous devrez réduire ses dodos afin qu’il n’en ait presque plus besoin. À la maternelle, les enfants font une courte sieste en après-midi, mais ce n'est jamais bien long. Généralement, cette étape se fait assez facilement, mais peut rendre l’enfant grognon en fin de journée. Couchez-le un peu plus tôt le soir afin qu’il récupère ses heures perdues.
  • Renseignez-vous auprès de la famille, des voisines ou même auprès de l’école sur la routine de l’école et parlez-en à votre enfant pour qu’il apprivoise bien ce qui s’en vient.
  • Essayez de mettre en contact votre enfant avec d'autres enfants qui fréquenteront la même école, au même niveau. Malheureusement, on ne sait que le jour de la rentrée dans quelle classe il sera, mais s’il peut avoir une idée des visages qu’il retrouvera en septembre, il sera rassuré.
  • Si c’est possible, faites-lui visiter l’école, amenez-le dans la cour d’école.Faites le trajet avec lui que ce soit à pied ou en voiture, voir ensemble la distance à parcourir, revoir les règles de sécurité et les points de repère.

Les habitués

  • Même s’il est déjà allé à l’école, ça ne signifie pas que le retour en classe est facile pour votre enfant… Surveillez les signes d’angoisse et de stress et discutez de ses préoccupations. Écoutez-le et soyez compréhensive. Les peurs d’un enfant peuvent paraître puériles à un adulte, mais rappelez-vous que vous avez déjà eu son âge!
  • Même s’il vous faut être compréhensive, essayez de ne pas en ajouter! Parfois à vouloir trop bien faire, on peut nuire. Attendez ses questions et répondez simplement.
  • Faites-lui comprendre que vous n'attendez pas de lui qu’il soit un premier de classe, mais que ses efforts seront appréciés de tous. Personne n’excelle dans toutes les matières, même pas vous!
  • Félicitez votre enfant pour ses efforts, même si vous ne constatez pas encore de résultats.
Les allergies

Il est très important de discuter des allergies alimentaires de votre enfant directement avec son enseignante ainsi qu’avec les éducatrices du service de garde et les responsables de la surveillance des dineurs.

  • Remettez-leur une feuille avec le détail des allergies, les restrictions, les choses à faire en cas de réactions allergiques à l’école.
  • Vérifiez si l’école a déjà un protocole d’intervention prévoyant les mesures préventives et un plan d’urgence en cas de réaction allergique.
  • Impliquez votre enfant, après tout il est directement concerné. Naturellement, quand l'enfant est jeune, il ne faut pas s'attendre à ce qu’il soit responsable, mais plus vous commencerez tôt à l’impliquer dans la gestion de ses allergies, et plus vite vous pourrez compter sur lui pour faire tout ce qu’il faut pour sa sécurité.

Si vous préparez la rentrée à la garderie, visitez notre section Services de garde pour y lire de précieux conseils.

Nous avons aussi plusieurs articles sur la vie scolaire en général et sur la préparation de la rentrée.

Par Sonia Cosentino

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Être un parent qui s’investit

4114 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires