Imprimer Fermer
Vacances

Manquer l'école pour voyager : bonne ou mauvaise idée?

Quand les enfants vont à l’école, la gestion des vacances est inévitablement moins spontanée que lorsqu’ils étaient à la garderie. Lorsque nos projets ne cadrent pas avec le calendrier scolaire, peut-on leur faire manquer l’école pour voyager?

C’est un fait, le calendrier scolaire nous contraint dans notre choix de dates pour les vacances et/ou les voyages. Parce qu’on n’a pas toutes la chance d’avoir des vacances en été ou parce que, parfois, une occasion en or se présente en pleine année scolaire, on peut être tentées de faire manquer l’école à notre enfant. Mais est-ce une bonne idée? Nous avons demandé à des parents et à des enseignants de nous donner leur avis sur la question.

Voici, en 4 points, ce qui est ressorti de nos échanges.

Voyage ou farniente?

Voyager forme la jeunesse. Difficile d’être en désaccord avec ce célèbre proverbe. Les voyages permettent effectivement d’élargir les horizons et d’apprendre une foule de choses qu’on n’apprendrait pas nécessairement sur les bancs d’école. Pour les vacances au soleil, par contre, c’est autre chose. Les enseignants avec qui nous avons parlé sont unanimes : manquer l’école pour aller se prélasser au soleil pendant une semaine, ça passe moins bien que de manquer l’école pour aller faire un voyage « exploratoire ».

« Je comprends que certains parents n’ont pas nécessairement droit à des vacances en même temps que leurs enfants. Je comprends aussi que les billets d’avion sont plus chers aux Fêtes et à la relâche. Cependant, je ne pense pas que ce soit rendre un service à l’enfant de partir une fois par année dans le Sud avec ses parents. » – Jennifer, enseignante de secondaire 1

« Je me demande quel message un parent envoie à son enfant en lui faisant manquer l’école pour aller dans le Sud. Marteler que "l’école c’est important", mais lui faire manquer une semaine – donc beaucoup de matière et, parfois, des évaluations – pour aller jouer dans le sable, c’est un peu contradictoire. » – Catherine, enseignante au cégep

Malgré les réticences du corps enseignant, il n’y a pas d’article dans la Loi sur l’instruction publique qui régit ce genre d’absence. Il n’est donc pas interdit de le faire… mais sachez que ce n’est pas du tout encouragé! 

Réussite de l’élève

Votre enfant réussit-il bien à l’école? C’est une question que vous devriez vous poser avant d’acheter vos billets d’avion. Une semaine d’école, c’est 25 périodes d’enseignement au primaire et 20 cours au secondaire. C’est beaucoup de matière abordée, beaucoup de matière manquée… et donc, beaucoup de matière à rattraper. Pour un élève ayant certaines difficultés, les répercussions peuvent être catastrophiques.

« Un élève qui éprouve des difficultés scolaires ne devrait pas manquer l’école parce qu’il manque toutes les notions abordées pendant les cours et que les évaluations à reprendre sont nombreuses. Trouver le moment idéal pour que l’élève reçoive toute l’information qu’il a manquée n’est pas évident. Quatre périodes dans une journée, pour un jeune, c’est beaucoup d’infos! Si, en plus, il faut lui bourrer le crâne pendant l’heure du dîner (et ce pendant une semaine ou deux parce qu’il a manqué ses 8 cours à l’horaire), c’est immense! Encore plus pour un jeune qui a des difficultés. » – Jennifer, enseignante de secondaire 1

« J’ai fait manquer l’école à mon plus vieux tous les ans, de la première à la troisième année. Après, la matière est devenue plus intense et j’ai senti que je ne pouvais plus le faire. » – Marie-Pierre, maman d’une fille de 7 ans et d’un garçon de 10 ans

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Être un parent qui s’investit

3912 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires