Imprimer Fermer

Quand aller à l'urgence?

Gros bobo? Petit accident? Fièvre? Boutons suspects? Certes, votre enfant ne va pas bien. Mais devriez-vous aller à l’urgence? Mamanpourlavie vous guide sur l’heure de vous y rendre.

Vous êtes la personne la mieux placée pour évaluer l’état de votre enfant. Vous savez comment il est habituellement et certains signaux peuvent donc être plus indicateurs que d’autres pour certains enfants. Par exemple, la température corporelle normale peut varier un peu (entre 36,5 et 37,5), ce qui implique qu’un enfant peut faire de la fièvre à 38, alors qu'un autre n’aura pas de symptômes.

Il demeure qu’en pédiatrie, trois cas sur quatre traités à l’urgence ne sont pas véritablement urgents, note une étude relevée dans le iForum de l’Université de Montréal. « Les résultats révèlent que plus de 70 % des répondants consultent soit un pédiatre, soit un médecin de famille, mais 16 % d’entre eux ont de la difficulté à obtenir rapidement un rendez-vous. Ils se rendent donc une fois sur deux à l’hôpital Sainte-Justine ou, dans une proportion plus faible (29 %), dans un CLSC », lit-on dans l’article publié en avril 2003.

Avec la vague de grippe A (H1N1), les cas se sont multipliés, tellement que les hôpitaux pour enfants ont émis des avis répétés pour demander aux parents de ne pas se présenter à l'urgence si leur enfant n'avait que des symptômes grippaux normaux. Pourtant, ni le temps d’attente, ni l’emplacement du centre hospitalier ne découragent la décision de se présenter à l’urgence. L’idée que leur enfant sera vu par un pédiatre, perçu comme « le spécialiste des maladies infantiles » prime aux yeux des parents. « Selon Dre Sylvie Bergeron, il est impératif de développer une confiance parentale à l’égard des médecins de famille, qui sont davantage en mesure d’offrir un suivi et des conseils à propos des cas fréquents de pédiatrie. »

Urgence

Avez-vous votre trousse d’urgence à la maison pour donner les premiers soins si jamais un accident survenait?

Remplissez un formulaire en y inscrivant tous les numéros de téléphone en cas d’urgence et gardez-le bien en vue près d’un téléphone ou sur le réfrigérateur.

Sauriez-vous réagir en cas d’urgence?

Par souci social et aussi pour éviter d’engorger inutilement les salles d’urgence, il est donc préférable de consulter son médecin de famille, une clinique sans rendez-vous ou le CLSC de votre région pour obtenir un avis médical et possiblement recevoir un traitement médicinal pour ces affections courantes comme :

Certains signaux à ne pas négliger

  • Une peau plus pâle qu’à l’habitude.
  • Une respiration difficile, bruyante ou différente.
  • Votre enfant est amorphe et présente des signes d’apathie ou de léthargie inhabituelle. Il peut être aussi très irritable.
  • Votre enfant répond difficilement ou étrangement à vos questions. Vous notez des troubles d’élocution.
  • Votre enfant ne réagit pas de la même façon à certaines stimulations (visuelles ou auditives) ou encore il a de la difficulté à prendre certains objets alors qu’habituellement il le fait sans problème.
  • Votre enfant ne s’hydrate pas bien (a peu de salive, n’a pas de larmes et urine moins souvent).
Soyez préparée!

En arrivant à l'urgence, vous devrez répondre aux questions de l'infirmière au triage sur l'état de votre enfant et être en mesure de lui indiquer en quoi c'est différent qu'à l'habitude.

Vous devrez lui mentionner s'il prend des médicaments, les doses qu'il a prises et quand.

Si vous avez son carnet de vaccination, cela vous évitera de vous rappeler les derniers vaccins reçus.

Dites-lui si votre enfant est allergique, ce qu'il a mangé ou bu dernièrement et ce que vous avez noté sur son état; bref tout ce qui est important qu'elle sache rapidement.
 

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 92 441
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

Les loisirs pour enfants - Vidéo

6010 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!