Imprimer Fermer

La varicelle

La varicelle que l’on nomme familièrement picote est provoquée par le virus varicelle-zona. Elle est extrêmement contagieuse : on estime qu'environ 95 % des adultes ont eu la varicelle au cours de leur vie.

Transmission

Le virus est surtout transmis par contact direct avec les cloques d'une personne infectée, mais il peut également être transmis par voie aérienne.

Incubation et contagion

Le virus varicelle-zona a une incubation de 14 à 16 jours avant l'apparition de l'éruption. La période pendant laquelle la maladie est la plus contagieuse va de deux jours avant l'apparition des éruptions jusqu'à environ cinq jours après l'apparition des cloques. Lorsque les cloques se sont asséchées et qu'elles sont croûtées, il n’y a plus de dangers de transmission.

La varicelle est une maladie à déclaration obligatoire depuis 1986.

Symptômes

Un jour ou deux avant l'apparition de l’éruption, le malade présente des symptômes similaires à ceux d'une grippe : fatigue, maux de tête légers, fièvre jusqu'à 39 °C, frissonnements, douleurs musculaires ou articulaires et diminution de l'appétit.

Éruption

Les boutons rouges qui apparaissent se transforment rapidement en cloques et causent des démangeaisons intenses. Ces cloques peuvent apparaître n'importe où sur le corps, mais elles commencent généralement par la tête, puis le torse, les bras et les jambes. Le visage et les mains sont rarement touchés.

Jusqu’à 500 cloques apparaissent pendant cinq jours au fur et à mesure que les plus anciennes éclatent. Au sixième jour de l'éruption, la majorité des cloques ont éclaté, se sont asséchées et sont recouvertes d'une croûte. Après deux semaines, la majorité des lésions ont disparu.

Complications

La complication la plus fréquente de la varicelle est l'impétigo, c'est-à-dire la surinfection bactérienne des lésions cutanées. Si cela arrive, on doit la traiter avec un antibiotique. Les lésions de varicelle peuvent également laisser des cicatrices qui disparaissent en 6 à 12 mois. Mais si l'enfant se gratte beaucoup les cicatrices peuvent être permanentes. Il peut également développer une pneumonie, une otite ou une encéphalite.

La plupart des cas de maladie de la bactérie mangeuse de chair chez les enfants sont une complication de la varicelle. C’est pourquoi il est recommandé de consulter si les boutons sont à proximité des yeux et en cas d’infection des lésions.

Chaque année au Québec, de 400 à 500 personnes, surtout des enfants, sont hospitalisées en raison des complications reliées à la varicelle, alors qu'au Canada ce sont 1 550 hospitalisations qui sont attribuées à la varicelle. À l'époque où il n'existait pas encore de vaccin, environ 350 000 cas de varicelle survenaient chaque année au Canada.

Traitement
  • Même si la crème calamine calme un peu les démangeaisons, évitez-la le plus possible parce qu’elle camoufle l’apparence des boutons et rend leur surveillance difficile.
  • Gardez la température ambiante fraîche parce que la chaleur et la transpiration aggravent les démangeaisons.
  • Gardez ses ongles courts pour éviter d’infecter les lésions ouvertes. On peut aussi faire porter des gants ou des mitaines de coton aux nourrissons.
  • Donnez des bains tièdes/frais dans une eau additionnée de quatre cuillerées à soupe de bicarbonate de soude. Si ce n’est pas trop douloureux, utilisez aussi du savon afin de prévenir les infections bactériennes. L’eau ne devrait pas être trop chaude, 32 ºC au maximum, car la chaleur augmentera les démangeaisons.

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 92 120
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

Club Med - Un bonheur à vivre en famille!

1149 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!