Imprimer Fermer
Santé

L'influence des parents dans la sexualité des enfants

Saviez-vous que vous êtes en train d’influencer, en partie, l’image que vos enfants auront de la sexualité de la même façon que vous avez forgé la vôtre lorsque vous étiez petite?

Entendons-nous, la société en général contribue à influencer l’idée de ce qu’est la sexualité. Pensons aux images véhiculées à la télévision, sur les réseaux sociaux, le comportement des amis, l’école, etc. Rassurez-vous, tout ne repose pas que sur vos épaules. Toutefois, dans certaines dimensions, vos paroles et vos comportements laisseront leurs traces. Observons de plus près ces dimensions afin d’alimenter vos réflexions sur l’image de la sexualité que vous désirez transmettre à vos enfants.

L’éducation sexuelle

L’éducation sexuelle se fait sur plusieurs niveaux. Elle débute lorsque les enfants veulent connaitre l’origine des bébés, elle passe à un autre niveau à la puberté, et encore plus le jour où ils seront prêts à vivre leur propre sexualité. Chacune de ces étapes s’étalant sur des âges différents est importante à aborder avec les enfants puisque vous êtes leur ressource de confiance.

Ce ne sont pas tous les enfants qui ont reçu une éducation sexuelle de leurs parents. Pour certains, ce sera à l’école ou avec les pairs qu’ils apprendront ce mystère de la vie. Lorsque les parents donnent des réponses franches et adaptées à l’âge des enfants, ces derniers gardent habituellement l’image que la sexualité est quelque chose de normal. Sentir le dialogue ouvert avec ses parents est très précieux, car les questions ne manqueront pas, surtout à l’adolescence. Se sentir reçu et non jugé par son parent a une influence positive à la fois sur son estime et sur son image de la sexualité. L’éducation sexuelle permet de transmettre à l’enfant un message sur les valeurs que vous trouvez importantes dans la sexualité (exemple : le respect de sa personne). Un refus catégorique de donner des réponses ou encore dire à l’enfant que ses questions ne sont pas appropriées peut laisser l’idée que la sexualité est sale ou mauvaise. De plus, l’éducation sexuelle est souvent mise de l’avant lorsqu’on parle d’abus sexuel, de protection, des grossesses ou des maladies. Toutefois, parler aussi de notion de plaisir, de désir et de curiosité saine permet aussi à l’enfant de ne pas se sentir coupable lors de ses futures explorations.

Les tabous et les non-dits

Parfois malgré nous, c’est le non verbal et le silence qui laisseront leur trace. Entre autres, le fait de ne jamais parler de sexualité avec les enfants peut laisser l’impression que ce sujet est tabou et qu’on ne doit pas en parler. Un univers de secrets peut alors se dresser entre les parents et l’enfant. Encore, celui-ci peut (et je dirais même « va ») aller chercher ses informations ailleurs. Malheureusement, ces informations ne sont pas toujours les meilleures et peuvent être erronées. Il est vrai que certains sujets sont pour nous plus tabous que d’autres. Si vous ne vous sentez pas à l’aise d’en aborder un, offrez une alternative à votre enfant. Par exemple, trouvez-lui un livre sur ce sujet, suggérez-lui une personne de confiance qui sera à l’aise de le recevoir avec ses questions. Le fait d’avoir pris cela en charge, même si ce n’est pas vous qui avez répondu à l’enfant, lui donnera tout de même l’impression que sa question était légitime. Dans le cas contraire, l’enfant interprètera votre silence à sa façon.

Les observations

Vos enfants sont de fins observateurs, vous le savez certainement. Ils remarquent plus que vous ne croyez. Ils remarquent lorsque les parents se donnent de petits câlins au milieu de la journée, lorsque ceux-ci se sentent mal à l’aise devant une scène sensuelle d’un film, etc. Ils se feront des conclusions ou reproduiront certains de vos comportements. Entre autres, il est plus probable que des enfants qui ont vu leurs parents se coller et s’embrasser soient eux aussi colleux plus tard dans leur relation de couple. Le contraire est aussi observé : ceux qui n’auront pas été témoins de gestes affectifs peuvent avoir plus de difficultés à reproduire ces gestes qu’ils connaissent moins.

Non seulement vos enfants vous observent, mais ils vous écoutent. Ils entendent les commentaires négatifs sur l’orientation sexuelle, sur l’habillement, les comportements, etc. Leur personnalité et leur sexualité sont en devenir. Vaut donc mieux s’abstenir de tous commentaires pouvant stigmatiser un groupe. Tout préjugé de votre part peut mettre une barrière au dialogue que votre enfant pourrait vouloir avoir avec vous un jour.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Être un parent qui s’investit

3911 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires