Santé

Stimuler le langage à la maison

Solène Bourque nous propose une série d’articles sur une façon concrète d’intervenir auprès de votre enfant qui a une difficulté de langage. Voici le premier.

Bon nombre de parents vivent certaines inquiétudes quant au développement du langage de leur enfant. Lorsqu’il y a de sérieux doutes qu’il y a un retard de développement du langage, il est primordial d’aller chercher l’avis d’un professionnel afin que l’enfant soit aidé le plus rapidement possible. Mais lorsqu’il s’agit de difficultés moins importantes (prononciation, manque de vocabulaire ou phrases courtes, non-utilisation du pronom « je » par exemple), pourquoi ne pas tenter de stimuler le langage de notre enfant à la maison? Avec de bons outils en main et un peu d’imagination, oui, c’est possible!

Étant psychoéducatrice et ayant longtemps travaillé en intervention avec des parents et des enfants, j’ai décidé d’élaborer un petit programme de stimulation du langage pour mon fils Thomas qui aura bientôt 5 ans. Je me suis principalement basée sur le guide à l’intention des parents : L’apprentissage des sons et des phrases, un trésor à découvrir1, de même que sur mes connaissances acquises lors d’une courte formation sur le langage en CLSC2. Au fil des semaines, vous pourrez prendre connaissance des pistes que mon fils et moi explorerons ensemble, de notre appréciation des exercices proposés par le guide et vous pourrez constater les progrès de Thomas.

Présentation de Thomas

Thomas est un petit bonhomme de 4 ans et 11 mois qui fréquente depuis 4 ans le même CPE. Il est cadet d’une famille de deux enfants (il a une sœur de 7 ans). C’est un enfant qui a un développement tout à fait dans les normes au niveau du vocabulaire et de la construction de phrases. Par contre, il présente des difficultés de prononciation pour les sons « CH », « J », « S », et « Z ». Cette difficulté se nomme sigmatisme interdental, plus communément appelé « zézaiement » ou « zozotement ».

Note : Habituellement ce genre de difficulté se résorbe graduellement entre 3 et 6 ans. Par contre, comme Thomas vit de moins en moins bien avec cette limite (il mentionne souvent que son éducatrice ou des amis ne le comprennent pas bien), cela m’a motivée à travailler cela avec lui. Il est très intéressé à faire des progrès et il comprend bien ce que nous allons travailler ensemble; c’est la clef du succès!

1re étape : Observer les forces et les défis de Thomas

Forces

  • Vocabulaire très varié;
  • Construit des phrases complètes;
  • Capable d’exprimer ses émotions ou ses insatisfactions avec les mots justes.

Défis et limites

  • Difficulté à prononcer les sons « CH », « J », « S », et « Z »;
  • Manque parfois de persévérance dans ses activités;
  • Difficulté à accepter l’échec.

Intérêts

  • Adore chanter et dessiner;
  • Aime les jeux de rôles (jouer à être un chevalier, un petit bébé, un cuisinier);
  • Apprécie beaucoup qu’on lui lise des histoires.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Josée Lavigueur dans son quotidien

9273 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires