Santé

Prévenir les comportements agressifs chez l'enfant

Votre petit pousse, tape, griffe, pince, mord, tire volontairement les cheveux des autres, lance des objets, etc.? Voici quelques conseils pour faire cesser ces comportements.

L’agressivité est fréquente chez les petits d’âge préscolaire, particulièrement entre leur deuxième et troisième année de vie. Au cours de cette période, environ 70 % des enfants commettent des gestes d’agression. C’est au même moment qu’ils apprennent progressivement à s’affirmer davantage. Vers trois ans, la maturation de leur cerveau leur permet de mieux s’exprimer verbalement et d’avoir un meilleur contrôle sur leurs impulsions. Comme l’assimilation des habiletés sociales se fera graduellement, en fonction des opportunités de développement qu’ils rencontreront, les petits auront inévitablement besoin du support des adultes qui l’entourent.

Comprendre le comportement de l’enfant

En portant attention aux éléments qui provoquent l’émergence des comportements agressifs chez votre enfant, vous serez plus apte à identifier les habiletés qu’il gagnera à développer. Généralement, les déclencheurs sont les suivants : une dispute pour obtenir un objet, la confrontation à un refus, la difficulté à accomplir une tâche, la proximité physique avec quelqu’un, l’attente et l’attention de l’adulte donnée à un autre enfant.

Observez également à quel moment les comportements agressifs de votre enfant se manifestent. Est-ce le matin, en fin de journée, avant les repas, lors d’une activité particulière, en sortie, etc. ? Ainsi, vous comprendrez davantage les motivations de votre petit. Par exemple, Margot, 2 ans, tire fréquemment les cheveux de sa sœur jumelle. Sa mère a observé qu’elle le faisait surtout en fin de journée, lorsque sa sœur joue à côté d’elle. La maman suppose que sa fille devient facilement agressive lorsqu’elle est fatiguée et que sa sœur joue trop près d’elle. Elle gardera donc l’œil ouvert en fin de journée afin d’éviter les agressions et s’assurera que chacune de ses filles ait assez d’espace pour jouer librement.

Un enfant choisira de reproduire un comportement agressif seulement s’il en retire un avantage. Tentez donc d’identifier le bénéfice qu’il obtient et tentez de l’éliminer. Ainsi, vous découragerez les comportements répréhensibles. Par exemple, Paul, un an et demi, tape un copain de la garderie au visage afin d’obtenir le jouet qu’il désire. Si son camarade lui laisse le jouet, ce dernier continuera probablement de taper. Dans le cas de Paul, l’éducatrice de son milieu de garde pourrait s’assurer qu’il remette immédiatement le jouet volé à son ami.

Il n’est jamais trop tôt pour prévenir l’agressivité chez l’enfant!

C’est l’association de plusieurs facteurs comme la génétique, la relation avec les parents, l’environnement du petit et certains événements significatifs qui surviendront dans la vie de l’enfant qui fera en sorte qu’il sera porté à opter davantage pour des conduites pacifiques ou agressives.

Déjà durant la grossesse, le mode de vie de la mère influence le développement du cerveau du fœtus, ce qui pourrait avoir un impact sur les futurs agissements de l’enfant. Une bonne alimentation de la mère, peu de stress, beaucoup de sommeil et aucune consommation d’alcool ou de tabac favoriseront la mise en place de facteurs de protection chez le petit.

Les trois premières années de la vie de l’enfant sont critiques quant au développement de ses capacités cognitives. La qualité des soins qui lui seront prodigués durant cette période influencera ses aptitudes futures à adopter des comportements adéquats. Afin d’assurer le bon développement de son cerveau, il est recommandé de lui fournir une alimentation saine et équilibrée, de lui procurer un milieu sans fumée, de lui offrir un environnement stimulant et de lui octroyer un maximum de soins sensibles et chaleureux. De plus, un enfant qui vit dans un milieu sans stress aura une plus grande capacité à s’adapter et maîtrisera mieux ses émotions intenses.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Josée Lavigueur dans son quotidien

9268 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires