Femme

Mon pouvoir sur les pressions sociales

Avoir le désir d’être un bon parent est habituellement un désir qui va de soi. Ce désir est automatique et probablement qu’il vous semble si logique, que vous n’y avez même pas réfléchi de façon consciente.

Le meilleur pour mon enfant

Beaucoup de décisions, de choix de vie ou de réorganisations sont faits en fonction d’offrir ce qu’il y a de mieux à vos enfants ou futurs enfants.

Vous voulez lui transmettre vos belles valeurs, le protéger des maladies, des intempéries émotives, des inconnus malveillants ou encore des plaisanteries railleuses des petits copains à l’école. Vous connaissez ce que vous voulez lui offrir. Vous êtes aussi dans l’ère où l’information pour les parents coule de partout : émissions de télé, magazines, sites Internet, etc. Vous êtes envahie. Dès la grossesse, experts et professionnels sont là pour vous outiller.

Les experts de la maternité

Au-delà de ces experts de la maternité, vous vous trouvez vite confrontée aux « experts par expériences », soit les autres parents (et à vrai dire plusieurs non-parents). Cette fois-ci, ce sera plutôt sous l’angle de conseils, commentaires plus ou moins subliminaux ou d’opinions parfois tranchantes que vous recevrez des indications sur les comportements à avoir ou les choix à faire. « Quoi! Tu bois du café et tu es enceinte? », « Tu ne lui donneras pas la suce jusqu’à 4 ans j’espère! », « Tu allaites encore? » ou encore « Laisse-le pleurer ton bébé si tu ne veux pas qu’il devienne un bébé à bras ».

Bonne action manquée

Ces petites phrases sont habituellement dans un but bienveillant. Elles proviennent d’une personne qui vous aime et qui veut vous conseiller ou vous éviter des situations désagréables. Toutefois, elles vous laissent avec cette petite lourdeur intérieure. Vous ne savez trop comment l’identifier, mais cela ressemble à un mélange de tristesse, de culpabilité, de honte ou même de frustration. Ce sentiment, il peut vous mettre dans un état de malaise. Vous vous laissez atteindre par ces phrases. Elles vous donnent l’impression d’aller se souder directement à votre désir d’être une bonne mère. Au moment où vous les avez entendues, les convictions que vous aviez se sont soudainement ébranlées. Elles ont fait une place pour le doute, l’impression d’être incorrecte, de faire de mauvais choix… d’être une mauvaise mère.

Les pressions sociales courantes

Il est vrai, il existe bon nombre de pressions sociales. Nous les retrouvons dans différents thèmes de la maternité, par exemple :

  • Lors de la grossesse : l’alimentation de la femme enceinte, la façon de prendre soin de soi, la date de retrait préventif, etc.
  • Lors de l’accouchement : la prise de médication, l’endroit où l’on accouche, le choix d’un médecin/sage-femme, etc.
  • En lien avec l’alimentation du bébé : donner le biberon ou allaiter, le nourrir à la demande ou selon un horaire, l’âge d’introduction des aliments, le choix des aliments biologique ou non, etc.
  • En lien avec la santé des enfants : forcer à faire ses nuits, le suivi chez le pédiatre, donner les vaccins ou non, soigner naturellement ou avec des antibiotiques, etc.
  • Dans l’éducation : la façon d’intervenir et de discipliner, laisser bébé pleurer ou non, le prendre à la demande, etc.
  • Dans votre féminité : avoir l’instant maternel, perdre rapidement le poids en trop après l’accouchement, avoir du désir sexuel, etc.

Qu’importe ces idées préconçues qu’ont tous ces experts, familles et amis bienveillants vous donnant plus de conseils que vous n’en désiriez, il ne restera, au travers de tout cela, que vous et votre partenaire pour prendre les meilleures décisions pour vos enfants. Une fois que vous connaissez tous les enjeux et conséquences reliées à une décision, vous êtes maintenant les meilleurs pour prendre cette décision. Dans l’optique où vous continuez à veiller au bien-être et à la sécurité physique, psychologique et émotive de votre enfant, la maternité peut alors prendre plusieurs formes et avenues.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

9 émois avant toi - épisode 5 - Sexe ou amitié?

7614 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires