Imprimer Fermer
Papa

Mon chum, ce parfait #paparfait

C’est lui qui accompagne le plus vieux au karaté, trois fois par semaine. C’est aussi lui qui rapièce les toutous blessés de la petite, armé de son dé et de son épingle à coudre.

Il n’est certainement pas parfait – après tout, qui peut se vanter de l’être! – mais, en un sens, c’est justement ce qui le rend parfait. Mon chum est, lui aussi, ce qu’on pourrait appeler un #paparfait : à la fois pas parfait, et papa parfait. Vous me suivez?

Revisiter le quotidien

C’est qu’avec papa, ce n’est jamais pareil. Pourquoi? D’une part, parce que mon chum a un don pour dédramatiser les choses et pour insuffler un peu de «fun» dans les tâches les plus quotidiennes, comme les devoirs. Ces explications ont toujours un petit quelque chose de loufoque et même les mathématiques deviennent passionnantes, voire hilarantes, avec lui. Apprendre les multiplications en comptant les boules de Noël que l’on accroche dans le sapin, ce n’est certainement pas sérieux, mais c’est drôle, et ça détend l’atmosphère. «Bon alors, si tu as accroché 4 petits rennes dans le sapin et que moi j’en ai accroché 3 fois plus que toi, ça donne combien de petits rennes dans notre salon, ça? Hein?»

Mon chum, c’est aussi Darth Vader le soir de l’Halloween, pour le plus grand bonheur de mon Luke et mon bébé Yoda. C’est effectivement lui, bon an mal an, qui fait le tour du voisinage avec la marmaille – en échange d’une ou deux petites barres de chocolat. C’est aussi un père qui s’implique à l’école, et il joue les bibliothécaires toutes les semaines. Vous devriez le voir incarner mère-grand et le grand méchant loup à la fois…

Un papa présent

Parce que mon chum est un #paparfait dans tous les sens du terme, ce n’était pas assez d’encourager fiston sur la ligne de côté lors des cours de karaté. Il a fait le grand saut et a décidé de commencer à suivre à son tour des leçons de karaté. Il était pas mal rouillé au début, mais ça avait un certain charme je l’admets.  Il accompagne maintenant toujours notre fils lors des compétitions! Bref, on est à des années-lumière du modèle de papa conventionnel à la Papa a raison, et franchement, c’est tant mieux. Parce que nos enfants ont ainsi la chance de grandir dans un univers où leurs deux parents s’investissent à fond et ils en sortent grandis. Nous aussi d’ailleurs. 

Autoritaire, mais permissif, mon chum sait être sérieux tout en restant drôle, et c’est un peu pour ça qu’il est un #paparfait. Ça, et aussi parce qu’il accepte de faire les tâches que je déteste et qu’il se propose toujours pour aller chercher le souper, lorsqu’on est tous trop fatigués…

Et vous, avez-vous un #paparfait à la maison? On veut connaître ses trucs!

Par Mamanpourlavie.com

Cette semaine

Commentaires

Mamanpourlavie.tv

Marie-Ève Janvier pour Adorable

26 vues / 0 commentaire

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires