Consommation

Étouffés par les technologies

Les cellulaires, tablettes, ordinateurs, jeux vidéos et télévisions font partie intégrante de notre vie. Pour plusieurs enfants, ces écrans sont addictifs et leur utilisation semble incontrôlable. Pourquoi en sommes-nous rendus là?

Il y a quelques semaines, j’ai participé à une célébration donnée par un ami africain. Étant la minorité visible, je me suis laissé imprégner d’une culture que je connaissais peu. La nourriture, la musique, les danses et les vêtements colorés m’ont impressionnée. Ce qui m’a frappé le plus : aucun écran sur place!

Je n’ai vu personne texter durant l’événement. Aucun enfant n’était assis dans un coin à jouer avec un cellulaire ou une tablette et il n’y avait pas de jeunes attroupés autour d’une console de jeu vidéo portable! Les enfants s’amusaient avec des ballons, jouaient à la tague et dansaient. Quel choc, quel vent de fraîcheur!

Après cet événement, j’ai tenté de comprendre pourquoi les écrans prenaient autant de place dans ma vie et celle de mon entourage[1]. Serait-ce dû à un mouvement culturel? Si oui, pourquoi ne déciderions-nous pas collectivement de réduire leur prédominance dans notre vie?

Les risques d’une surutilisation des écrans

Bien que les nouveaux médias soient amusants, assurément pratiques et, pour certains, éducatifs, de longues heures passées sur les écrans peuvent causer bien des dommages.

Heureusement, nous sommes de plus en plus sensibilisés aux impacts possibles d’une utilisation excessive des écrans. En voici quelques-uns :

  • Possibilité d’un retard de langage chez les enfants de moins de deux ans
  • Réduction du temps de sommeil (difficultés à s’endormir et sommeil agité) 
  • Comportements semblables à ceux retrouvés chez les enfants souffrant d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (difficulté de concentration, agitation et impulsivité)
  • Comportements agressifs
  • Retards de développement et/ou surpoids causés par un manque d’activités diversifiées
  • Difficultés à jouer seul, puisque les écrans assurent une présence artificielle constante
  • Difficultés relationnelles
  • Difficultés d’apprentissage, particulièrement en lecture

Certains enfants sont plus sensibles que d’autres aux effets des écrans. Sans vous en priver totalement, une consommation équilibrée est à privilégier.

Viser une gestion saine des écrans

Évidemment, il est difficile de contrôler l’utilisation des écrans à l’extérieur de votre foyer. Par contre, en votre présence, vous pouvez instaurer des règles favorisant une utilisation raisonnable[2]. Elles pourront assurément éviter des problèmes à votre enfant et vous permettront de préserver une dynamique familiale agréable.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

9 émois avant toi - épisode 2 - La femme enceinte qui voulait devenir acrobate

9817 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires