Imprimer Fermer

L'importance des jeux de rôle

Votre enfant qui parle seul et simule des accidents spectaculaires est en train de découvrir les jeux de rôle. Ces jeux sont importants pour son développement, voici pourquoi.

« Tu vas être la reine et moi la princesse. » « Non, je veux être la princesse! » Vos petites filles jouent à la princesse, vos fils jouent à papa et à fiston et votre plus jeune simule des accidents graves et de spectaculaires explosions avec ses petites voitures. Vous vous demandez peut-être s’il est normal que votre enfant parle seul aussi souvent, si vous devez jouer avec lui, ce qu’il faut remarquer ou si vous devriez lui procurer les objets qu’il imagine… Nous en avons discuté avec Solène Bourque, psychoéducatrice, et voici ce qu’elle nous a expliqué.

Reproduire la vie courante

C’est entre 3 et 6 ans que les enfants développent les jeux de rôles, selon Solène Bourque. « Certains enfants plus précoces commenceront vers 2 ans, mais en général, les jeux de rôles ne commencent pas avant 3 ans. En faisant appel à leur imaginaire, les enfants jouent à la maman, au papa, à faire la cuisine ou à tondre le gazon et imitent leurs parents. Certains enfants ont une petite cuisinette et l’utilisent pour « faire à diner », mais ils peuvent prendre n’importe quel plat, utiliser ce qu’ils trouvent. », nous dit Solène Bourque qui avoue, de toute sa carrière, n’avoir jamais vu un enfant qui ne prenait pas part à des jeux de rôle.

« Quand je travaillais en service de garde, je disais souvent aux parents que nous savions presque tout de leur vie en regardant leur enfant jouer », ajoute-t-elle. En effet, les enfants adoptent le rôle de leur choix et transforment le cours des choses à leur guise, mais retiennent beaucoup de ce que font leurs parents et de l’ambiance qui règne à la maison. C’est ce qui les inspire et cette inspiration permet de comprendre la perception qu’ils ont de leur famille.

Personnalité

J’ai demandé à Solène Bourque si certains rôles pouvaient être inquiétants. Par exemple, est-il normal qu’un enfant joue toujours le méchant? Selon elle, il n’y a pas de bons ou de mauvais rôles et certains enfants préfèrent jouer les méchants super héros simplement parce qu’ils sont plus puissants. « Par contre, les personnages que les enfants choisissent d’interpréter reflètent bien leur personnalité. Les petites filles qui ont beaucoup de leadership peuvent vouloir jouer au professeur et être très sévères. Pourtant, ce sont des filles très heureuses, mais elles veulent contrôler la situation », dit-elle.

Les enfants plus calmes ou plus timides voudront plutôt jouer le rôle du bébé, que ce soit pour être plus effacé ou pour obtenir davantage d’affection. Il est donc possible pour les parents d’en apprendre davantage au sujet de la personnalité de leurs enfants en les observant et en remarquant les rôles qu’ils préfèrent.

Garçons et filles

Selon Madame Bourque, il existe des différences inhérentes au sexe de l’enfant et elle nous a raconté une anecdote à cet effet. Deux parents voulant éviter d’attribuer à leur garçon et à leur fille des stéréotypes masculins et féminins ont donné à leur fille trois camions et ont offert une Barbie à leur fils. Après un certain temps, ils se sont rendu compte que leur fille plaçait les voitures en file afin qu’ils deviennent « papa voiture, maman voiture et bébé voiture » et le garçon avait arraché une jambe à sa poupée qui était aussitôt devenue un fusil. « Les filles et les garçons ont des intérêts marqués. », conclut-elle.

L’utilité des jeux de rôle

Le jeu de rôle comporte plusieurs avantages. Il permet de voir les champs d’intérêt de notre enfant et de savoir ce qu’il retient de la dynamique familiale. Il permet également de développer son imagination et sa capacité à créer. Quand ils y participent à plusieurs, vers 3 ou 4 ans, ils apprennent à jouer en collaboration pour la première fois. En effet, jusque-là, les enfants jouent côte à côte, mais lorsqu’ils jouent à la maman et au bébé ou au professeur et à l’élève, par exemple, ils apprennent à interagir.

C’est également un excellent moyen d’apprendre aux enfants à s’occuper seuls et sans avoir besoin d’un jouet en particulier. En effet, quand un sofa peut devenir un château et qu’une branche se transforme aisément en épée, les enfants ont de meilleures chances de ne jamais s’ennuyer, où qu’ils soient.

Et s’il ne le fait pas?

Si vous constatez que votre enfant ne joue jamais de personnages, s’il ne fait jamais semblant de laver la vaisselle et ne reproduit jamais d’accident en criant « Boum » quand il joue avec ses voitures, il est possible que vous ayez intérêt à le stimuler davantage. Peut-être qu’il ne le fait pas parce qu’il n’a pas suffisamment d’occasions d’observer des scènes de la vie courante.

Impliquez votre enfant dans vos activités et laissez-le vous regarder faire la cuisine, laver la vaisselle, tondre le gazon et demandez-lui de vous aider à mettre la table. Il remarquera les détails de vos gestes et peut-être aura-t-il envie de les reproduire à sa façon.

Peut-être aussi que votre enfant joue des rôles en cachette parce qu’il est gêné devant vous. Certains enfants n’aiment pas se donner en spectacle et il est tout à fait normal qu’ils aient envie de jouer la comédie seuls afin d’entrer dans leur monde sans être interrompus. Laissez-le jouer, vous entendrez bien quelques bribes de temps à autre et elles vous feront probablement sourire.

Par Anne Costisella

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 92 142
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

L'utilisation d'un tire-lait - Vidéo

15271 vues / 3 commentaires

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!