Imprimer Fermer
Activités

Mon enfant veut passer l’Halloween seul

Les enfants grandissent et désirent de plus en plus de liberté. C’est d’ailleurs le cas du vôtre qui, pour la première fois, vous exprime son envie de passer l’Halloween seul, avec ses copains.

Bien entendu, ce désir est tout à fait naturel et légitime; sans doute avez-vous déjà reçu d’autres demandes de ce genre. Votre enfant est à la recherche de son indépendance. Bien que cette requête fasse partie de l’ordre des choses, certains facteurs pourraient guider la discussion que vous aurez avec votre adolescent, et la décision que vous prendrez ensemble.

À quel âge?

Difficile de déterminer un âge précis, puisque « des facteurs individuels, sociaux et environnementaux sont à considérer », explique la Dre Mélanie Laberge, psychologue et directrice du volet Enfance-Famille à la clinique de psychologie cognitive comportementale Change. « Il n'y a pas d'âge recommandé officiellement pour passer l'Halloween seul, comme pour rester seul à la maison », ajoute-t-elle. Cela dépend en partie de votre enfant, de sa personnalité et de son tempérament.

Maturité, amitiés et sécurité

La Dre Laberge vous invite à vous questionner : « Est-ce qu'il s'est déjà promené seul sans vous? Connaît-il les consignes de sécurité pour l'Halloween? Avez-vous confiance qu'il va suivre vos consignes? » En somme : est-ce que mon enfant est assez mature pour passer l’Halloween entre copains?

Et ses amis, les connaissez-vous bien? Comment se comporte votre enfant lorsqu’il se trouve avec eux? Connaissez-vous leurs parents? Ont-ils tendance à respecter les règles et consignes? Sont-ils habitués de passer l'Halloween seuls?

Finalement, il est important de prendre en considération votre quartier : est-il sécuritaire? Assez éclairé? Est-ce qu'il y a un grand boulevard à traverser? Est-ce qu'il faut faire un grand périmètre pour avoir une cueillette satisfaisante?

Décider ensemble

Si les réponses aux questions énumérées ci-haut ne vous effraient pas, et que vous avez confiance en votre enfant, vous pouvez lui permettre de passer l’Halloween avec ses amis. Bien entendu, chaque nouvelle liberté vient avec de nouvelles responsabilités.

Ainsi, assurez-vous d’être sur la même longueur d’ondes. Votre enfant doit donc bien connaître les règles de sécurité (vêtements voyants), comme la sécurité routière (on ne traverse pas la rue n’importe où). Établissez un itinéraire ensemble, en vous assurant qu’il reste dans le quartier et qu’il respecte un certain couvre-feu. Vous pourriez aussi lui confier un téléphone cellulaire pour pouvoir le rejoindre.

Avant le grand soir, n’hésitez pas à lui poser des questions et à tester son jugement. Faites des mises en situation et posez lui des questions : Peut-il se séparer de ses amis? Quels sont ses points de repères dans le quartier? À quelles adresses peut-il demander de l’aide? Que fera-t-il si un voisin lui propose de le reconduire en voiture?

Il est important de rester ouvert et de ne pas réprimer le besoin de liberté et d’autonomie de votre préadolescent. « Mais, ajoute Dre Laberge, si vous ne croyez pas qu'il serait sécuritaire pour votre enfant de passer l'Halloween entre copains cette année, vous pouvez travailler ensemble à trouver un compromis! »

Par Marie-Eve Bourassa

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Etienne Boulay dans son quotidien

19384 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires