Imprimer Fermer
Grossesse/Maternité

Je suis malade et je vais bientôt accoucher… que faire?

Rhume, grippe, laryngite, pneumonie, sinusite… On fait quoi lorsqu’on attrape un virus à quelques jours de notre date prévue d’accouchement? Comment peut-on espérer retrouver la forme pour le grand jour? Voici quelques conseils… et une légende urbaine!  

Les recommandations d’usage sont de mises si on attrape un virus à quelques jours de notre date prévue d’accouchement. « Essayer de se reposer le plus possible, boire beaucoup de liquide, manger de façon équilibrée », mentionne Karina Daigle, infirmière en soins spécialisés en périnatalité et professeure adjointe au département des sciences infirmières à l’Université du Québec en Outaouais.

L’infirmière souligne que ces conseils s’appliquent également de façon préventive. « Certaines femmes travaillent jusqu’à 36, 37 semaines et ce n’est pas rare qu’elles tombent malades lorsque la pression descend, parce que le système immunitaire est déjà affaibli par le stress et la fatigue », dit-elle. Mieux vaut donc faire attention à soi avant d’être vulnérables aux virus. Avoir une bonne hygiène de vie devrait être une priorité tout au long de la grossesse et toute forme de stress devrait être évitée, particulièrement lors des dernières semaines.  

Pour alléger les symptômes d’une grippe ou d’un autre vilain virus, on peut se tourner vers les médicaments en vente libre. Des Tylenol aux 4 heures permettent de donner un peu de répit au corps, favorisant de meilleures nuits de sommeil.

Bien sûr, si vos symptômes persistent au-delà de quelques jours et que votre inconfort grandit, n’hésitez pas à en parler à votre médecin ou sage-femme.

Une ressource utile : Petit guide grossesse et allaitement

On se demande souvent quel médicament en vente libre on peut – ou ne peut pas – prendre lorsqu’on est enceinte. Ce guide téléchargeable en version PDF est hyper pratique. Écrit par trois pharmaciennes au CHU Sainte-Justine (Ema Ferreira, Brigitte Martin et Caroline Morin), on y trouve les recommandations de base pour les maux les plus courants (gastro, allergies saisonnières, toux, mal de gorge, fièvre…). Téléchargez-le ici.

Selon la légende…

Bien qu’il n’y ait pas de statistiques médicales à ce sujet, il semblerait que, la plupart du temps, les plus gros symptômes d’un virus attrapé en fin de grossesse seront passés au moment de l’accouchement. Pourquoi? C’est ce qui relève de la légende urbaine… Le bébé attend le bon moment pour sortir? Le travail des hormones est au ralenti en raison de la maladie?

« D’habitude, sans pouvoir donner d’explications scientifiques, les femmes vont avoir le temps de récupérer avant l’accouchement. Elles ne seront peut-être pas remises à 100 %, mais le pire des symptômes sera derrière elles » mentionne Karina Daigle.

L’infirmière raconte qu’elle a récemment accompagné une femme en salle d’accouchement, boîte de mouchoirs à la main! « Quelques jours avant son accouchement, elle était vraiment malade et se demandait comment elle allait faire pour mettre son enfant au monde. Le jour de la naissance, elle était encore malade, mais était assez en forme et tout s’est bien passé », confie-t-elle. 

Comme quoi il faut faire confiance en son corps et en son bébé! 

Par Julie Chaumont

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Advertisement Présenté par Pampers

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Mamanpourlavie

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Etienne Boulay dans son quotidien

19442 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires