Imprimer Fermer

Contraction : qu'est-ce que c'est vraiment?

Les contractions! Les femmes voudraient bien savoir à quoi ressemble une contraction afin de mieux pouvoir y faire face. Mamanpourlavie.com vous aide à percer le mystère!

Normal d’avoir des contractions durant la grossesse?

Des contractions précoces, certaines n’en ressentent jamais avant le jour de l’accouchement, tandis que d’autres en ressentent dès les premières semaines. Les douleurs ressenties peuvent ressembler à des douleurs prémenstruelles, des tiraillements ou un durcissement. Les contractions sont normales pourvu qu’elles soient indolores, rares (pas plus d’une quinzaine par jour), irrégulières et qu’elles disparaissent comme elles sont venues. Notez tout de même les moments de la journée ou à la suite de quelles activités les contractions apparaissent.

Parlez-en tout de même à votre médecin, mais la plupart du temps, c’est une réaction normale et naturelle du corps. « C’est une manifestation du muscle de l’utérus qui change de volume, se réduit, se durcit puis se relâche », note-t-on dans le livre Attendre bébé, écrit par René Frydman et Christine Schilte. Mais, certaines femmes peuvent être mises en arrêt de travail si elles ressentent trop de contractions, car celles-ci peuvent agir sur le col (sans nécessairement le faire dilater), en entraîner l’ouverture et risquent de provoquer une fausse couche.

Une fausse contraction?

Étonnamment, il est vrai qu’une femme puisse ressentir, tout au long de sa grossesse, de « fausses contractions » appelées aussi contractions de Braxton-Hicks.

Ces contractions sont de faible intensité et sans douleur associée. En fait, les femmes sentent que leur ventre se durcit. C’est bien ce qui survient! L’utérus se durcit pendant 20 à 30 secondes. On les dit « fausses », car elles ne dilatent pas le col de l’utérus. Et même si vous avez ressenti de fausses contractions durant votre grossesse, cela n’influencera ni la force des « vraies » contractions, ni leur durée ni leur régularité.

Les vraies contractions

« Vais-je reconnaître une vraie contraction? » ou « Comment saurais-je que c’est le vrai travail qui débute? », telles sont les deux principales questions des primipares. Voici quelques "bons" signes :

  • Le véritable travail (phase de latence) sera accompagné de contractions régulières et douloureuses.
  • Les contractions efficaces à la dilatation du col se rapprocheront de plus en plus, dureront de plus en plus longtemps et seront toujours plus intenses.
  • Prendre un bain ou une douche peut vous aider à délimiter si c’est le réel travail qui débute. Si les contractions s’estompent, ralentissent ou disparaissent complètement sous l’effet apaisant de l’eau, inutile de vous précipiter à l’hôpital ou la maison de naissance. Mais attention: Si le travail est effectivement commencé et que ce sont de vraies contractions, elles peuvent s'intensifier en durée et en douleur et accélérer le processus.
Où a-t-on mal?

Les contractions sont d'abord dans les muscles abdominaux, mais certaines femmes peuvent aussi ressentir des douleurs lombaires et dans la région des reins. On dit qu’elles « accouchent par les reins ». C’est en fait que le bébé presse sa tête à la base du sacrum, région où il y a de nombreux terminaux nerveux.

Un « mal » nécessaire

Accoucher fait mal, mais sachez que c’est un mal positif…, compte tenu du mignon résultat qui verra enfin le jour. Les douleurs liées à l’enfantement sont les seules, physiologiquement, à avoir « un sens » : elles annoncent la venue du bébé. C’est tout de même un événement heureux, il ne faut pas l’oublier. L’épopée que vivra bébé au cours des heures de l’accouchement constitue une épreuve époustouflante digne de tous les Jeux olympiques.

Vilain stress!

Une montée d’adrénaline, générée par l’augmentation du stress au moment de l’accouchement, vient contrer la production d’endorphine (supporte la douleur) et contrevient aux effets de l’ocytocine qui favorise les contractions de l’utérus.

Comment chronométrer les contractions

Ça y est! Le vrai travail débute. Pour chronométrer les contractions, on calcule à partir du début de la première contraction jusqu'au début de la suivante. Si c’est notre premier accouchement, attendez que les contractions durent de 30 à 40 secondes et qu’elles soient aux 5 minutes depuis environ deux heures. Pour une deuxième (ou troisième…) naissance, vous pouvez partir après une heure.

Un moment de doute? Téléphonez à la maternité, à votre accompagnante ou à la maison de naissance, on vous épaulera dans la démystification des contractions… en plein travail.

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 92 109
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

Club Med - Un bonheur à vivre en famille!

1120 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!