Répondre au message

Groupe des parents qui ne vaccinent PAS leur enfants

Auteur Message

*mamaninquiete*

Inscrit le :
16 oct. 2011

Posté le: 16 septembre 2013 20:43:10 EDT   Citer
***au grand public*** 

revenir en haut

Skit

Inscrit le :
08 août 2013

Posté le: 25 septembre 2013 13:52:55 EDT   Citer
Merci SophieBio pour le partage de tes réflexions plus personnelles...c'est vrai que c'est aberrant de dépenser des milliers de dollars pour vacciner une population affaiblie avant de leur donner de l'eau ou de la nourriture...Ouf.

Térébentine, ton message est très respectueux, merci de nous avoir partagé des réflexions.

Bonjour Sarahpro et Mamaninquiète ! Enchantée ! Je suis bien d'accord avec vous.

Ah ! TIlia, tes liens sont excellents !!! Les médecins, Santé Canada et tous les pros vaccins vont nous assurer que les vaccins sont efficaces mais sans avoir de vraies preuves. Pour moi, un de leurs arguments les plus convaincants (pas pour la nécessité de vacciner, là, ils sont meilleurs pour jouer avec la peur, mais je parle d'un argument pour convaincre que les vaccins fonctionnent) est que lorsqu'on diminue la couverture vaccinale dans un pays, il y a plus de cas des maladies en question qui se déclarent. Ou que depuis l'introduction des vaccins, les maladies en questions ont diminuées.
(Encore une parenthèse : on sait maintenant que ces arguments ne sont pas nécessairement fondés, car on peut observer des faits contraire : les maladies infantiles ont aussi diminués en parallèle dans les pays qui n'avaient pas de couverture vaccinale et plusieurs maladies infantiles avaient commencées à diminuer-disparaître?-avant l'introduction des vaccins dans plusieurs pays. Bon je radote sûrement des arguments maintes fois entendus et en plus je ne donne pas de sources...mais bon je redis dans mes mots ce que je comprends de mes lectures. Vous me corrigerez si je me trompe.)

***-Tout ça pour dire que les pros vaccins observent un fait : la vaccination. Et une conséquence : moins de cas de maladies infantiles déclarées. Et qu'ils relient ces 2 événements en faisant un lien de cause à effet. Ce qui est très douteux en statistique. Et encore plus en science. Car on ne prend pas en considération des tas de variables. Les conditions d'hygiène, le cycle normal des maladies... Mais bon la plupart des gens vont quand même croire à ce raisonnement.

Alors pourquoi ce raisonnement n'est pas acceptable pour ceux qui craignent les conséquences de la vaccination ????? Sur le site de Santé Canada, ils disent que souvent l'autisme est déclaré durant la petite enfance et que comme la vaccination survient aussi durant la petite enfance, les gens croient à tort qu'il y a un lien. Ils affirment que rien ne prouve qu'il y a un lien de cause à effet entre les deux. En effet, je crois que rien ne le PROUVE. C'est très difficile à établir un lien de cause à effet. Mais comment nier tous ces témoignages de parents qui ont vu leur enfant changer drastiquement suive à une vaccination ? On n'a pas de preuve formelle que c'est le vaccin...mais on peut avoir de sérieux doutes !!! Et on n'a pas plus de preuve formelle que les vaccins fonctionnent non plus...seulement du cause à effet !!

Térébentine, tu disais que s'il y avait tant de cas d'effets secondaires graves suite aux vaccins, on en entendrait parler plus. Bin non. C'est justement parce que c'est très difficile de prouver que ces effets secondaires graves sont liés aux vaccins. Un bébé meurt de mort subite le lendemain de sa vaccination. C'est louche. Mais est-ce vraiment la faute du vaccin ? Comment le prouver ? Surtout si ça arrive à 1 bébé sur 1000...(ou sur un million...ils disent toujours ça !! Il y a juste une chance sur un million que ça arrive..c'est inventé ? Ils prennent ça où cette statistique ??)

Et malgré tout ça, Tilia, tu nous proposes 2 liens qui relient la vaccination à de conséquences graves ! Merci.

Bon..c'est toujours long quand je me lance désolée. En fait, je voulais surtout venir écrire aujourd'hui pour vous partager mon expérience d'hier. J'avais mon rendez-vous de 9 mois chez le médecin pour ma puce... et coup de théâtre...je ne me suis même pas fait parler de la vaccination !!!! J'étais nerveuse, je repassais mes arguments préférées dans ma tête dans la voiture en y allant...mais non rien ! Super respectueux de mon choix ! Au 1er rendez-vous, ils m'avaient seulement dit de prendre rendez-vous au CLSC pour les vaccins et je n'avais rien dit. À 6 mois, l'infirmière m'a demandé si le carnet de vaccination était à jour..j'ai dit que non, que je ne pensais pas vacciner pour l'instant. Elle a vérifié si je m'étais bien informée pour prendre ma décision, m'a demandé si j'accepterais de lire de l'info. J'ai dit que oui, mais finalement, elle a oublié de me la donner. Je l'ai questionné un peu sur les chiffres y a t-il vraiment encore des enfants qui meurent de la rougeole ou des oreillons au Canada ? Elle m'a référé au Protocole d'immunisation du Québec. Si ça vous intéresse :
http://msssa4.msss.gouv.qc.ca/fr/document/publication.nsf/0/6335dde40226af59852575cc0048804d?OpenDocument
C'est théoriquement pro-vaccin, mais quand même intéressant.
Mais hier...rien. J'ai bien vu qu'elle a feuilleté mon carnet de vaccination et vu qu'il n'y en avait aucun...mais elle n'a passé aucun commentaire. Yé !! 

revenir en haut

Sophiebio

Inscrit le :
27 janv. 2010

Posté le: 26 septembre 2013 05:59:15 EDT   Citer
Skit, je vois que tu comprends que le taux de malades aurait diminué en même temps que l'on vaccine. ( du moins tu expliques que tu comprends ça des arguments des pro vaccins ) En fait, ce truc là est juste mensonger, les vaccins SONT mis sur le marché alors que les maladies sont en net déclin, afin de pouvoir affirmer cela par la suite, on a pu observer ce phénomène pour de nombreux vaccins. C'est pourquoi, en France, par exemple je suis persuadée que voyant le nombre de cas de tuberculose RE augmenter alors que la vaccination est obligatoire, ils ont supprimé cette obligation vaccinale, POUR POUVOIR affirmer par la suite " mais vous voyez depuis qu'on ne fait plus le BCG, le nombre de tuberculoses à augmenté" . En fait, c'est juste un mensonge et de la manipulation, le nombre de cas de tuberculose n'a cessé d'augmenter depuis le début des années 80 , en même temps que la crise économique a crut, et que de nombreuses personnes se sont retrouvées dans des situations précaires, de plus en plus pauvres etc.... mais ça, jamais ils ne le reconnaîtront.

Comme par exemple, ils se gardent bien de nous dire que dans les années 90 , une centaine d'infirmières des Hôpitaux Publics de Paris ont eu la tuberculose alors que précisément, leur métier leur imposait des rappels de BCG régulier, si la cuti s'avérait négative.

Pour la rougeole les oreillons et la rubéole , le mensonge est encore plus grossier; il faut quand même savoir que le ROR contient les trois souches entières et vivantes de ces trois maladies et que l'un des risques de ce vaccin, c'est d'attraper une , l'autre ou plusieurs de ces maladies à la fois. Ce n'est pas rien comme risque, si on met de côté tous les autres risques qui n'en existent pas moins, parce que avoir la rougeole, bon, je dis et répète de partout que ce n'est que très rarement grave, mais avoir la rougeole, et les oreillons en même temps, c'est déjà plus emmerdant. Le comble de ce vaccin, c'est que les oreillons et les rubéole ne tuent pas ( et n'ont jamais tué grand monde ) , les risques sont pour les oreillons à l'âge adulte, pour les hommes, la stérilité ( mais il faut encore avoir une forme aiguë de la maladie ) et pour la rubéole , la malformation du foetus si une femme enceinte non immunisée attrape la maladie les deux premiers trimestres de sa grossesse. On peut faire de la prévention, par exemple, pour les femmes enceintes, vérifier par leur statut immunologique ( prise de sang ) si elles sont ou non immunisées contre cette maladie, et si ce n'est pas le cas, procéder à une analyse de sang chaque mois pour vérifier qu'entre deux prises de sang, la future mère n'a pas contracté la rubéole. ( parce que ce qu'on oublie de vous dire, c'est que ces maladies sont tellement anodines parfois qu'elles peuvent passer inaperçues )
Quant aux risques de mortalité par la rougeole, laissez moi rire deux minutes; J'ai 51 ans, quand j'étais enfant, tout le monde autour de moi attrapait la rougeole, et personne ne semblait craindre la peste quand on l'attrapait, au contraire, les parents et les médecins s'en réjouissaient. La rougeole, pendant la période infantile, est et reste une maladie bénigne, faut quand même pas oublier ça. C'est depuis qu'en France 80% des enfants ont le vaccin ROR, que des cas de rougeole se produisent chez des adultes , ou des nouveaux nés, ce qui n'arrivait jamais avant que le vaccin n'existe, puisque les mamans protégeaient leurs bébés pendant la première année de vie grâce à l'immunité qu'elles avaient acquises pendant leur enfance. Nous avons aujourd'hui les premières générations de femmes en âge de procréer qui n'ont pas eu de rougeole enfant, et qui ne protègent donc pas leurs bébés. Tous les cas graves répertoriés sont dans ces deux tranches d'âge là, nouveaux nés ou adultes, pas chez les enfants. Donc, si on pense que le vaccin ROR peut avoir une quelconque efficacité, ce qui serait raisonnable, ça serait de proposer à toute la population adulte qui n'aurait pas contracté ces trois maladies de recevoir ce triple vaccin. Au lieu de ça, on vaccine les enfants, à un âge où précisément pour eux, ça ne serait pas dangereux et aurait l'immense avantage de leur conférer une immunité A VIE. ( au lieu de ça, les vaccins leur confèrent dans le meilleur des cas une immunité pour 10 ans , dixit les fabricants de vaccins ) Seulement dites vous bien que si on appliquait cette politique, bien peu de gens se feraient vacciner avec le ROR à l'âge adulte, ce qui fait que les labos en vendraient bcp moins, déjà tous ceux qui auraient eus ces maladies ne recevraient pas le vaccin, ça ferait du monde.

Mortalité de la rougeole; laissez moi rire, en France, une épidémie a repris du poil de la bête depuis 2009 et malgré un taux de vaccination de 80% des enfants depuis 30 ans, la maladie a touché plus de monde depuis cette date, les oreillons seraient en train de réémerger. Les explications officielles sont toujours sur le même ton, le taux de 80%d'enfants vaccinés serait insuffisant pour offrir une couverture vaccinale, mais on sait que cela est faux, aux USA , malgré une couverture vaccinale de 98% , ces maladies ont touché du monde, y compris parmi les vaccinés. Depuis 2009 en France donc, nous ne comptabilisons même pas 10 décès , autant dire que c'est juste ridicule qu'il faudrait prendre le risque de vacciner des millions de personnes, ( avec les risques inhérents aux vaccins ) tout ça pour éviter 10 morts sur 3 ans.. ça n'a juste aucun bon sens.

Je ne minimise pas le drame que c'est pour les rares victimes, je dis qu'on ne sait rien , à propos de ces victimes, de leur statut vaccinal ( il se peut qu'il y en ait qui aient été vaccinées ) pas plus qu'on n'a de détails sur leurs dossiers médicaux. Par exemple, si parmi eux, se trouvent des enfants très faibles ou des adultes en piteux état de santé, il y a fort à parier que ces gens là si ils n'étaient pas morts de la rougeole auraient tout aussi bien pu mourir d'une pneumonie, ou d'une encéphalite, ou d'une gastro magistrale etc..... Parce que je me rappelle encore la première victime de la terrible grippe AH1N1 de 2009 en France, on a appris que c'était une jeune fille de 15 ans environ ( on est touchés pour sa famille sans aucun doute ) mais qu'elle avait une maladie auto immune de naissance, donc un terrain particulièrement faible et de plus, elle avait, avant d'avoir attrapé la grippe AH1N1 , la tuberculose. Donc , elle était déjà en grande difficulté respiratoire et immunitaire, cette jeune fille, c'est malheureux à dire, aurait tout aussi bien pu mourir d'un rhume qui se serait transformé soit en bronchite, pneumonie ou en méningite. C'est précisément sur ce genre de terrain que la moindre infection peut être fatale. Alors, rien d'étonnant à ce qu'elle ait été emporté par la grippe, cela ne voulait pas pour autant dire que nous étions tous menacés par une pandémie ravageuse.

A propos des morts de la rougeole, nous ne connaissons aucun de ces genres de détails à propos des victimes, alors, je dis que c'est juste de la poudre aux yeux que de vouloir vacciner TOUS les enfants français pour trois maladies infantiles bénignes pour eux , quand on connait les risques par ailleurs du vaccin.

Concernant les victimes des vaccinations en général, Terébentine nous a dit plus haut que si il y en avait tant que ça, ça se saurait; je peux te dire que précisément, ça ne se sait pas, parce que si tu prends la peine de lire les récits des parents qui ont eu la malchance de perdre un enfant suite à une vaccination, d'une part, les médecins nient systématiquement que ça puisse avoir un lien, refusent de faire les autopsies ou recherches qui permettraient de prouver que justement les vaccins n'y sont pour rien comme ils l'affirment à l'emporte pièce, et dans tous les cas graves d'effets secondaires que j'ai pu lire, jamais mais alors jamais ces cas là ne sont répertoriés par la pharmacovigilance. Va sur le site de Santé Canada, à propos du Gardasil. Trouveras tu la mention qu'il y a eu un décès suspect au Québéc suite à ce vaccin ? Non voyons, pourtant, si tu prends la peine de lire le récit de la maman d'Annabelle Morin, décédée à 14 ans , 12 jours après la seconde injection de Gardasil, tu trouveras que les circonstances sont très en défaveur du vaccin. Oui c'est entendu , rien ne PROUVE que c'est le vaccin qui est la cause de la mort, mais par contre, rien ne PROUVE non plus que le vaccin n'est pas du tout en cause. Mais comme on reste dans ce flou médicolégal, alors personne ne mentionne nulle part ce décès. Et le pire Térébentine, c'est que cette histoire là est tristement identique pour TOUS les vaccins, depuis le début de la vaccination. C'est à dire qu'en clair, les victimes, on nous les cache sous le tapis, et on fait comme si elles n'existaient pas, tu ne risques pas de trouver la moindre trace de leur existence dans les statistiques, elles n'en existent pourtant pas moins. Et les parents de victimes ( comme Stacy en Belgique ) ont découvert avec stupéfaction que le cas de leur fille était loin d'être isolé, loin d'être rare et que des tas d'autres familles ont perdu des enfants suite à ces vaccins ( en l'occurence Infanrix Hexa, Prevenar et Rotarix ) sans que eux, parents, n'en aient jamais entendu parler avant dans la presse. Mais ces nombreux cas existent, et sont toujours niés. Tu n'imagines pas combien d'autres familles ils ont découvert comme ça depuis la mort de leur fille. C'est proprement sidérant. Et je dirais encore que, combien de parents ayant perdu un enfant ont réellement fait le lien avec des vaccinations antérieures ? Combien y en a t il qui l'ignorent et ne l'ont jamais même supposé ? Ce qu'il faudrait déjà, c'est un système de déclarations de cas qui soit totalement indépendant des médecins qui exercent, un système de déclaration qui ne soit ni excessif ni laxiste mais qui ne craigne pas une procédure ce qui rendrait leurs signalements timides ou trop rares par rapport à la réalité. Ce n'est absolument pas le cas à l'heure actuelle, et ce, dans aucun pays; Ceux qui déclarent sont ceux qui ont vacciné ou qui vaccinent, ils ne sont pas assez fous pour donner aux victimes des arguments et des armes pour les attaquer en justice.
Et ensuite, il faudrait une transparence, ça veut dire que ces cas répertoriés devraient apparaître dans les statistiques, sur les notices des vaccins et soient connus du grand public. A ce moment là, peut être qu'on pourrait avoir une meilleur idée de l'impact réel des accidents post vaccinaux, mais dis toi bien qu'à l'heure actuelle, on nage en plein flou.
 

revenir en haut

Sophiebio

Inscrit le :
27 janv. 2010

Posté le: 26 septembre 2013 07:18:57 EDT   Citer

revenir en haut

annabelle3

Inscrit le :
27 sept. 2013

Posté le: 27 septembre 2013 07:01:27 EDT   Citer
la vidéo est très intéressante pour les gens calé en anglais bien sur Wink  

revenir en haut

Tilia

Inscrit le :
15 sept. 2013

Posté le: 30 septembre 2013 21:03:55 EDT   Citer
Sophibio, Merci pour la vidéo! Wink

Skit, Je suis heureuse que tu ai appréciée les liens! Wink 

revenir en haut

Skit

Inscrit le :
08 août 2013

Posté le: 18 octobre 2013 21:43:29 EDT   Citer
Salut !!

Attention : lien de Ste-Justine PRO-vaccins :
http://www.chu-sainte-justine.org/Accueil/nouvelle.aspx?ID_NOUVELLES=51635

Bon...Sophiebio (et sûrement plusieurs autres aussi), je devine que tu peux démolir la majorité des arguments pro vaccins de ce lien ou au moins, mettre en lumière d'autrs études ou faits qui contredisent des affirmations. J'aimerais avoir d'autres avis sur la phrase suivante :

«De nos jours, grâce à la mise au point de nouveaux vaccins, nous sommes les témoins privilégiés de la disparition de la plupart des méningites, septicémies, coqueluches graves, rougeoles et varicelles compliquées qui se retrouvent malheureusement que chez des enfants non vacciné s.»

Que chez des enfants non vaccinés ??? Ils ont pris ça où ? Les références sont en bas de l'article, mais je ne sais pas trop comment trouver ces articles, c'est donc difficile pour moi de vérifier ces références. J'ai lu à plusieurs endroit et on a discuté plusieurs fois ici du fait que rien ne prouve que c'est GRÂCE aux vaccins que ces maladies sont plus ou moins disparues, je n'ai pas à être convaincue de ça. Mais cet article affirme que les cas graves ne se retrouvent que chez les sujets non vaccinés... J'ai l'impression que c'est un mensonge. J'ai lu plusieurs fois qu'il n'existait aucune étude qui définissait si les rares cas graves étaient chez des sujtes vaccinés ou non...J'ai lu le protocole d'immunisation du Canada (il me semble que c'est là que j'ai lu ça...), qui recense entre autres le nombre de cas de chaque maladie au Canada, mais ils ne mentionnent pas si les sujets sont vaccinés. Ça fait longtemps que je cherche ces données... C'est justement une des critiques des médecins anti-vaccins, ce manque d'information. Est-ce que Ste-Justine ont accès à ces informations ? Sont-elles en lien à la fin de cet article ? Si non...comment peuvent-ils affirmer ça...??? 

revenir en haut

Skit

Inscrit le :
08 août 2013

Posté le: 18 octobre 2013 21:49:30 EDT   Citer
Une autre question :
Sophiebio, au sujet de la rubéole, tu dis :
«On peut faire de la prévention, par exemple, pour les femmes enceintes, vérifier par leur statut immunologique ( prise de sang ) si elles sont ou non immunisées contre cette maladie»
C'est vrai, je savais que c'était la façon de faire. Donc, on peut vérifier si une personne a les anticorps contre une maladie en particulier...? On a discuté ici que la seule façon de vérifier si une personne a les anticorps contre une maladie, donc de prouver que le vaccin a fonctionné, c'est de disséquer la rate... Je confonds tout ? 

revenir en haut

Sarahpro

Inscrit le :
09 juil. 2011

Posté le: 19 octobre 2013 09:41:52 EDT   Citer
Skit, tu poses deux questions qui m'interpellent particulièrement aussi, j'attends les réponses des gens "calés" avec grand intérêt. Wink

L'article de Ste-Justine me semble mensonger à bien des égards aussi. J'ai l'impression qu'ils prennent les parents pour des valises... À la limite du mépris condescendant... 

revenir en haut

Sophiebio

Inscrit le :
27 janv. 2010

Posté le: 20 octobre 2013 12:53:01 EDT   Citer
J'avais déjà lu ce lien, plusieurs fois, tu te doutes que j'en ai des choses à dire !!!

1/ La vaccination: le débat est clos

HA BON ? Mais depuis quand le débat est clos, qui a décidé qu'il était clos et sur quels critères ? la sortie du documentaire Silence on vaccine a tellement déstabilisé les institutions que le médecin de Sainte Justine a cru bon de rédiger un tel papier ( torchon ? ) avec des affirmations on ne peut plus discutables.

Dans ce documentaire, puisque c'est de ça dont il est question, on voit des témoignages de familles de victimes et ces familles disent leur conviction que les troubles subis sont liés aux vaccins. Balayer d'un revers de main ces témoignages, sans rentrer dans le moindre détail sur ces dossiers médicaux, je trouve ça sacrément léger. Il faudrait qu'il prenne au moins la peine de nous dire qq mots sur chacun des dossiers; Ce que Lina Morecco a dénoncé dans ce doc, c'est quand même quelques faits qui sont incontestables. Quand un pb se produit chez un sujet récemment vacciné, EN L'ABSENCE DU MOINDRE EXAMEN, analyse, autopsie en cas de décès, LES MEDECINS COMMENCENT par nier tout bonnement la possibilité d'un lien. Ils ne font pas pour autant des recherches par la suite pour vérifier que c'est vrai, ils continuent à nier.
Alors, déjà, si on veut pouvoir vacciner largement toute la population, il faudrait au moins qu'on prenne toutes les précautions d'usage pour s'assurer que ces choses graves qu'on constate soient archi examinées de près pour vérifier que elles sont absolument sans lien avec les vaccins. Ce n'est pas ce que l'on fait, et ce documentaire le prouve. La réaction de Sainte Justine ne fait que jouer à l'autruche avec ce pb. C'est pas comme ça qu'ils vont rétablir la confiance hein...

"Il faut d'abord se rappeler que la vaccination est la plus grande avancée scientifique du 20e siècle; grâce à cette pratique absolument révolutionnaire, de nombreuses maladies infantiles et mortelles sont disparues. Notre expérience sur le terrain le confirme : la diphtérie, la poliomyélite, le tétanos et la variole ont disparu de notre pratique quotidienne depuis de nombreuses années. "

Si ces maladies ont disparu, alors pourquoi continue t on à vacciner contre le DTP et plus contre la variole ? Il y a là une sacrée contradiction. D'autant plus que par la suite, il parle de recrudescence de diphtérie en Russie, soit disant A CAUSE du manque de rappels de vaccins ou rappels.

"De nos jours, grâce à la mise au point de nouveaux vaccins, nous sommes les témoins privilégiés de la disparition de la plupart des méningites, septicémies, coqueluches graves, rougeoles et varicelles compliquées qui se retrouvent malheureusement que chez des enfants non vaccinés. "

PARDON ? Mais c'est un tombereau de conneries ça ! je suis née en 1962 et quand j'étais petite, PERSONNE n'avait peur de la rougeole, de la varicelle notamment. Comparer la rougeole à la méningite, c'est comme comparer un rhume au choléra ou à la peste. Les complications de la rougeole et de la varicelle, ça se passe chez soit des enfants en grave dénutrition, soit chez des enfants pas ou mal soignés. Alors, faut arrêter avec la parano de la rougeole et de la varicelle. Ces maladies sont subitement devenues " terribles " le jour où on a voulu vendre les vaccins.

Les méningites, ça reste rare mais quand ça arrive, on a beau avoir les antibiotiques, la mortalité EST importante. Les septicémies, c'est pas une mince affaire dans tous les cas, et ya aucun vaccin contre la septicémie. Alors, le mec, il mélange tout et il nous sert un truc à la noix, qu'il croit qu'on va gober sans sourciller quoi ....

"Les effets secondaires causés par les vaccins sont bien connus et très bien documentés." HA BON? c'est pour ça que l'AFSSAPS parle de 90 à 99% des effets indésirables graves qui ne sont PAS répertoriés ?? Non mais il se fout carrément de notre gueule là, TOUS les témoignages vont dans ce sens ....

"Les réactions adverses sévères sont beaucoup plus rares et beaucoup moins graves que celles reliées à la maladie naturelle"

Les chiffres disent le contraire. Il n' y a PLUS AUCUN cas de polio, de diphtérie et très peu de cas de tétanos au Canada ( par exemple ) DONC, à fortiori si les effets indésirables graves de ces vaccins NE SONT PAS REPERTORIES, ALORS il y a PLUS d'accidents post vaccinaux que de cas, donc la balance bénéfice risque s'est juste inversée ..... c'est mathématique !

"Semer la peur en leur endroit, ou les voir où ils ne sont pas, peut avoir des conséquences extrêmement graves. À titre d'exemple, la Grande-Bretagne vit actuellement une épidémie de rougeole suite à un mouvement antivaccinal créé par un groupe d'individus qui véhiculent des croyances sans fondements scientifiques. Conséquence : de nombreux enfants ont été hospitalisés et certains d'entre eux sont morts faute d'avoir été vaccinés contre cette maladie. "

Allez le couplet sur la rougeole ... pffff la rougeole EST une maladie infantile BENIGNE et elle n'est devenue grave que depuis qu'on vaccine, parce que on a tenté d'empêcher les enfants de l'avoir( ça aurait été plus logique de tenter d'empêcher les adultes de l'avoir, pour eux oui ça peut être dangereux, mais dans ce cas, on n'aurait vacciné que les adultes n'ayant jamais contracté la maladie enfants. ce qui fait bcp moins de clients potentiels ..... ! ) et que du coup, ce sont des adultes qui peuvent l'attraper, et pire, des nourrissons dont les mères ne sont plus immunisées depuis que l'on a tout fait pour que les enfants n'attrapent pas ces maladies infantiles. Alors, il est gentil, mais "de nombreux enfants ont été hospitalisés" , ça fait combien " nombreux" , d'une part, et d'autre part " certains d'entre eux sont morts", ça fait combien, " certains" , et enfin et surtout, ça serait peut être plus honnête de comparer la situation en GB pour la rougeole, AVANT que la vaccination n'ait été généralisée, et APRES qu'elle l'ait été. Si les chiffres d'après sont pires ( et ils le sont ) alors, ça serait raisonnable de cesser de vacciner contre cette maladie de cette façon. Il se garde bien de dire que le vaccin rougeole contient la souche entière et vivante, et qu'un des risques de ce vaccin est de donner bel et bien une rougeole !

La coqueluche.... me font marrer avec la coqueluche. Cette maladie peut être sévère pour des bébés et des nourrissons, pour des insuffisants respiratoires, mais est souvent bénigne pour des adultes pour laquelle elle passe souvent inaperçue, et n'est pas dangereuse pour la plupart des enfants. Les risques du vaccin, quant à eux, c'est comme d'hab, ce vaccin PEUT donner la coqueluche, ce vaccin provoque souvent des dommages cérébraux irréversibles, mais ça, comme c'est unanimement nié par le corps médical, on peut continuer à massacrer des enfants POUR RIEN avec ce vaccin. Mes enfants n'ont pas été vaccinés, ils ont eu la coqueluche ( fort heureusement à un âge sans risque pour eux ) et je me suis inquiétée de prévenir toutes les jeunes mamans qui pouvaient être dans mon entourage plus ou moins proche, via les écoles que mes enfants fréquentaient à leur période contaminante. Pour autant, j'ai eu deux médecins qui m'ont dit " si vos enfants avaient été vaccinés, ils l'auraient eu MOINS FORTE", ce à quoi j'ai répondu, MOINS ou PLUS forte, elle n'en reste pas moins dangereuse pour les nourrissons, alors, excusez moi, mais dans ces conditions, je ne vois pas l'intérêt de prendre le risque du vaccin si par dessus le marché, on prend quand même le risque de la maladie. Je pensais au moins que vous m'auriez dit que mes enfants n'AURAIENT PAS PU L'ATTRAPER, bin non.

En gros, dans les propos de ce médecin, ce que je trouve scandaleux c'est qu'il fait l'amalgame de toutes les maladies, disant que toutes sont super dangereuses, ce qui est faux et que TOUS les vaccins sont sûrs, ce qui est encore plus faux. Donc j'ai tendance à considérer que du coup, l'ensemble de ses propos n'a que très peu de crédibilité....
 

revenir en haut

Sophiebio

Inscrit le :
27 janv. 2010

Posté le: 20 octobre 2013 13:10:12 EDT   Citer
Un autre paragraphe qui me fait bondir :

Le thimérosal, un dérivé du mercure

" En matière d'effets toxiques, cet éthyl-mercure n'a jamais été relié, et d'aucune espèce de façon, aux effets reconnus du méthyl-mercure contenu dans nos défunts thermomètres ou qui contamine nos poissons. "

"Depuis mars 2001, tous les vaccins utilisés pour la vaccination systématique des enfants au Canada et aux États-Unis sont produits sans thimérosal"

HA TIENS ? Mais alors, POURQUOI se sont ils évertués à retirer le thimérosal des vaccins pour enfants si aucun effet toxique n'est reconnu ? Juste pour faire taire les rumeurs des bloggeurs ?? Je ne pense pas que l'industrie pharmaceutique ne s'amuse à faire ce genre d'investissements et de dépenses quand ce n'est pas pleinement justifié.

plus loin il dit ceci " Le fait de retirer le thimérosal des vaccins visait à maintenir la confiance du public", cette confiance était donc perdue ou en danger de l'être et pourquoi donc ?

Le paragraphe " aucun lien entre autisme et vaccination", c'est aussi choquant pour moi. Il n'explique en rien l'augmentation considérable du nombre d'autistes dans les pays occidentaux, sans compter tous ceux qui ont d'importants troubles de l'apprentissage, du développement

http://www.initiativecitoyenne.be/article-autisme-l-attaque-de-wakefield-et-de-ses-collegues-etait-une-chasse-aux-sorcieres-selon-la-justic-101184476.html

De quoi contredire ce revers de main aussi peu étayé ... 

revenir en haut

Sophiebio

Inscrit le :
27 janv. 2010

Posté le: 22 octobre 2013 16:04:00 EDT   Citer
Skit a écrit
Une autre question :
Sophiebio, au sujet de la rubéole, tu dis :
«On peut faire de la prévention, par exemple, pour les femmes enceintes, vérifier par leur statut immunologique ( prise de sang ) si elles sont ou non immunisées contre cette maladie»
C'est vrai, je savais que c'était la façon de faire. Donc, on peut vérifier si une personne a les anticorps contre une maladie en particulier...? On a discuté ici que la seule façon de vérifier si une personne a les anticorps contre une maladie, donc de prouver que le vaccin a fonctionné, c'est de disséquer la rate... Je confonds tout ? 


on peut vérifier en effet si une personne a été en contact avec certaines maladies, en faisant une simple analyse de sang, encore faut il rechercher les anticorps présents dans le plasma sanguin. Pour ma part, par exemple, ayant été longtemps donneuse de sang, on faisait une panoplie d'analyses à chaque don, et on m'a trouvé des anticorps rubéole ( ça ne m'a pas surprise, j'ai eu une rubéole à 23 ans, donc un taux élevé ) et zona, alors que j'ai cotoyé des personnes ayant un zona mais je n'en ai jamais eu. Mon taux les a suffisamment intéressés pour qu'ils me proposent d'ailleurs de faire des dons de plasma plutôt que de sang total, ce que j'ai fait qq fois. ( mais c'est long, il faut compter au moins deux heures, ils prélèvent tout le sang, et le passent dans une centrifugeuse et ré injectent les globules rouges en fait, et faut faire au moins en trois fois pour pouvoir faire un don de suffisamment de plasma )
Alors, ça peut servir, pour les femmes enceintes pour la rubéole et la toxoplasmose, en faisant chaque mois une analyse de sang pour vérifier qu'entre deux analyses, les femmes n'ont pas changé de statut sérologique. Si elles changent, ça veut dire qu'elles ont attrapé la rubéole ou la toxoplasmose suivant les cas, sans s'en rendre compte. ON peut parfaitement avoir été malade de façon anodine pour ces maladies, idem pour la rougeole; les oreillons, la rubéole, la coqueluche etc... Ce qui est bon à savoir, parce que dans certains cas, si les médecins insistent fortement pour vacciner, on peut au moins leur proposer de faire une sérologie AVANT toute vaccination pour s'assurer qu'on est ou pas immunisé , selon leurs critères à eux. Par exemple, en france, le personnel médical a l'obligation d'avoir le vaccin hépatite B, et on vérifie après la vaccination que le statut immunologique par sérologie est bien présent après la vaccination. Donc je connais entre autre une infirmière qui ne voulait pour rien au monde faire ce foutu rappel de Hépatite B et qui y a échappé grâce à son statut sérologique, qui a démontré qu'elle avait encore un bon taux d'anticorps. ( ouf )

A noter, un cas particulier. Avant de faire le BCG on fait un test qui s'appelle la cuti réaction, qui consiste précisément à déterminer si on a déjà été en contact avec le bacille.. Si c'est non , alors, on pratique le BCG, si c'est oui, ça veut dire qu'on pourrait bien avoir la tuberculose. L'ironie de la chose fait qu'ensuite, on vérifie que le BCG a bien provoqué ce qu'on attend de lui en faisant une autre cuti réaction. Mais là, si la cuti est positive, on ne peut pas distinguer si c'est que le BCG a été en présence ( certains sujets sont éternellement négatifs malgré des rappels moultes fois ) ou si c'est qu'on a contracté la maladie...

Et pour finir, une infirmière du Sud OUest de la France a précisément contracté la Myofasciite à macrophages à cause du vaccin hépatite B qu'on lui a refait et refait, puisque chaque sérologie était négative. En 7 ans, je crois qu'elle a reçu 9 fois l''Engerix, suite à quoi elle est tombée malade. La cour d'appel vient cette année de rendre un avis comme quoi sa maladie est bien professionnelle, puisque c'était dans le cadre de son travail que son employeur exigeait d'elle d'être vaccinée contre l'hépatite B. Ce qui lui permet de continuer de toucher l'intégralité de son salaire, sinon, elle était en plus condamnée à vivre avec les minimas sociaux ( ne pouvant plus travailler à cause de sa maladie )  

revenir en haut

Tilia

Inscrit le :
15 sept. 2013

Posté le: 28 octobre 2013 12:12:59 EDT   Citer
Sophiebio....
1/ La vaccination: le débat est clos

HA BON ? Mais depuis quand le débat est clos, qui a décidé qu'il était clos et sur quels critères ? la sortie du documentaire Silence on vaccine a tellement déstabilisé les institutions que le médecin de Sainte Justine a cru bon de rédiger un tel papier ( torchon ? ) avec des affirmations on ne peut plus discutables.


J'ai eu LA MÊME réaction au titre de l'article!!! Ça y est, on doit arrêter d'en parler, ils l'ont dit! Laughing  

revenir en haut

Sophiebio

Inscrit le :
27 janv. 2010

Posté le: 28 octobre 2013 19:43:57 EDT   Citer
Tilia a écrit
Sophiebio....
1/ La vaccination: le débat est clos

HA BON ? Mais depuis quand le débat est clos, qui a décidé qu'il était clos et sur quels critères ? la sortie du documentaire Silence on vaccine a tellement déstabilisé les institutions que le médecin de Sainte Justine a cru bon de rédiger un tel papier ( torchon ? ) avec des affirmations on ne peut plus discutables.


J'ai eu LA MÊME réaction au titre de l'article!!! Ça y est, on doit arrêter d'en parler, ils l'ont dit! Laughing  


bah ils croient encore que les gens pensent " si il le dit, c'est que c'est vrai", sans chercher plus loin que le bout de leur nez !!! Autrefois, on croyait au bon dieu sans confession, nos curés détenaient la parole sainte, et de nos jours, nous croyions nos médecins comme si ces mecs là étaient parfaits et ne se trompaient jamais;... bin je trouve que ça demande réflexion, vu que souvent déjà , entre eux, ils ne sont pas toujours d'accords sur un diagnostic, sur un traitement etc.... alors ......  

revenir en haut

_Veda_

Inscrit le :
13 oct. 2011

Posté le: 14 janvier 2014 12:39:18 EST   Citer
Ne pas vacciner et voyager : qu'en pensez-vous ?
Bonjour !

J'ai choisi de ne pas faire vacciner mon garçon, il a 15 mois à ce jour. Je suis sur le point de changer d'idée. Avant de prendre ma décision, j'aimerais avoir votre avis.

En fait, je remets en doute ma décision puisque je désire voyager ailleurs qu'en Amérique du nord. L'enfant est plus exposé aux maladies puisque plusieurs d'entre-elles sont davantages présentes dans certains pays.

Comment gérez-vous le fait de ne pas faire vacciner et voyager.

Au plaisir de vous lire Smile 
 Ticker

revenir en haut

Sarahpro

Inscrit le :
09 juil. 2011

Posté le: 26 janvier 2014 09:49:48 EST   Citer
_Veda, désolée, mais je n'ai pas du tout la réponse à votre question. Je n'ai pas encore eu l'occasion de voyager à l'étranger avec mes enfants, mais j'aurais le même questionnement si cela venait.

Je voulais juste partager un article intéressant que je viens de lire et qui me semble bien expliquer de façon crédible la question générale du "problème avec les vaccins" :
http://hekate.fr/les-vaccins-des-bombes-a-fragmentation/  

revenir en haut

Sophiebio

Inscrit le :
27 janv. 2010

Posté le: 28 février 2014 17:12:28 EST   Citer
_Veda_ a écrit
Bonjour !

J'ai choisi de ne pas faire vacciner mon garçon, il a 15 mois à ce jour. Je suis sur le point de changer d'idée. Avant de prendre ma décision, j'aimerais avoir votre avis.

En fait, je remets en doute ma décision puisque je désire voyager ailleurs qu'en Amérique du nord. L'enfant est plus exposé aux maladies puisque plusieurs d'entre-elles sont davantages présentes dans certains pays.

Comment gérez-vous le fait de ne pas faire vacciner et voyager.

Au plaisir de vous lire Smile 


Dans quels pays envisages tu de voyager ? Perso même si j'avais voyagé avec mes enfants petits, je ne les aurais pas vaccinés pour autant. Et à quels vaccins penses tu ?
 

revenir en haut

Sophiebio

Inscrit le :
27 janv. 2010

Posté le: 25 mars 2014 11:13:44 EDT   Citer
témoignage des parents de Lauryana
Je suppose que bcp d'entre vous ont vu le documentaire Silence on vaccine , voici la suite du témoignage des parents de la petite Lauryana qu'on voit très bien dans le documentaire. ( la suite n'est pas gaie, malheureusement )

http://fr.video.canoe.tv/recherche/vaccins/emission-du-20-aout/34841016001 

revenir en haut

Paul_C

Inscrit le :
14 oct. 2014

Posté le: 14 octobre 2014 15:10:57 EDT   Citer
Exemption pour l'école
Bonjour!
Je suis nouveau ici mais, comme la plupart des personnes ici, j'ai choisi de ne pas faire vacciner mes enfants (5 ans et 15 mois). Je dois inscrire mon ainé à l'école en janvier (pour septembre 2015) et je me demandais si vous aviez des conseils sur comment procéder s'il existe un formulaire ou un processus pour indiquer que mon fils n'est pas et ne sera pas vacciné. Merci davance pour tous conseils que vous pouvez offrir et merci d'avoir rassembler toute cette information.

Paul 

revenir en haut

Sophiebio

Inscrit le :
27 janv. 2010

Posté le: 15 octobre 2014 16:34:37 EDT   Citer
Paul_C a écrit
Bonjour!
Je suis nouveau ici mais, comme la plupart des personnes ici, j'ai choisi de ne pas faire vacciner mes enfants (5 ans et 15 mois). Je dois inscrire mon ainé à l'école en janvier (pour septembre 2015) et je me demandais si vous aviez des conseils sur comment procéder s'il existe un formulaire ou un processus pour indiquer que mon fils n'est pas et ne sera pas vacciné. Merci davance pour tous conseils que vous pouvez offrir et merci d'avoir rassembler toute cette information.

Paul 


Dans quel pays vivez vous ?
 

revenir en haut

Répondre au message

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Mamanpourlavie

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Patrick Lagacé dans son quotidien

24136 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires