Imprimer Fermer

Aider les enfants à créer des liens d'amitié

Au cours de leurs premières années, les jeunes enfants apprennent beaucoup des relations qu’ils entretiennent avec les enfants de leur âge — , leurs pairs. Quelques données sur l’amitié.

Que savons-nous?

Les enfants acquièrent :

  • Des habiletés de communication (exprimer ce qu’ils veulent et ce qu’ils ressentent, poser des questions, inviter d’autres enfants à jouer);
  • Des habiletés permettant la régulation des émotions (reconnaître leurs propres émotions et celles des autres, contrôler leurs impulsions, faire face à leurs frustrations);
  • Des habiletés qui favorisent la résolution des conflits (contrôler les pulsions agressives, suggérer des solutions de rechange, faire des compromis);
  • Des habiletés de coopération (attendre son tour, imiter, réagir positivement à l’autre, s’adapter au point de vue de l’autre).

Apprendre à se faire des amis et les garder représente l’une des principales étapes du préscolaire et protège les enfants contre le développement de problèmes psychologiques et scolaires ultérieurs.

On peut remarquer que certains enfants, dès l’âge de 3-4 ans, éprouvent de la difficulté dans leurs relations avec les autres enfants.  Entre 5 et 10 % des enfants expérimentent des difficultés chroniques, dont l’exclusion et le rejet social ou le harcèlement verbal ou physique de leurs pairs.

Les difficultés relationnelles avec les pairs, tôt dans la vie, représentent un puissant prédicateur de problèmes émotionnels et comportementaux ultérieurs :

problèmes émotionnels : caractérisés par la solitude, l’anxiété et la dépression;

problèmes comportementaux : manifestés par de l’agressivité, de l’hyperactivité ou un comportement d’opposition.

Les enfants présentant des déficiences, qu’elles soient d’ordre intellectuel, comportemental, développemental ou en lien avec l’autisme, ou qui ont des retards moteurs ou langagiers, ont souvent moins l’occasion d’interagir avec leurs pairs et sont souvent moins bien acceptés par ceux-ci. Limités dans leurs occasions de côtoyer des pairs socialement compétents, plusieurs de ces enfants éprouvent des lacunes dans l’apprentissage d’habiletés sociales importantes tel que développer et garder une amitié.

Être attentif
  • à ce qui influence l’acceptation par les pairs. L’acceptation par les pairs est grandement influencée par les relations que l’enfant entretient avec sa famille (parents et fratrie), par la bonne entente ou la discorde parentale et par le comportement même de l’enfant.
  • à l’importance de prévenir les problèmes relationnels entre pairs. Les enfants qui éprouvent des difficultés à entrer en relation avec leurs pairs ont plus de chance de démontrer des comportements agressifs, d’hyperactivité et d’opposition ou d’être retirés socialement.
  • à choisir le programme d’interventions le plus efficace. Les interventions implantées en milieu naturel, dont celles en milieu de garde, qui regroupent des intervenants et des parents ont plus de succès.
  • à l’importance de la formation. La formation adéquate des intervenants qui implantent les programmes d’habiletés sociales est nécessaire afin que les enfants apprennent les habiletés sociales nécessaires pour établir et conserver des relations positives avec leurs pairs.

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 93 347
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

Famille reconstituée - Vidéo

9682 vues / 8 commentaires

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!