Garderies

Suces et doudous en garderie

Votre enfant a une suce ou une doudou à la maison? Que se passera-t-il lorsqu’il sera à la garderie? L’objet aura-t-il la même importance? Comment l’éducatrice gérera sa présence au quotidien?

Comprendre l’objet transitionnel : les avantages!

La suce, la doudou ou la petite poupée de chiffon que votre enfant traîne partout avec lui est ce qu’on appelle un objet transitionnel. Ce ne sont pas tous les enfants qui en « adoptent », mais ceux qui le font y accordent une grande importance. En fait, pour l’enfant, cet objet représente un peu le prolongement de sa relation avec sa mère, et qui l’apaise et le sécurise, particulièrement lorsqu’il n’est pas en sa présence. La garderie est donc l’endroit tout désigné pour y apporter suce ou doudou!

En voici les avantages
  • L’objet de transition permet à l’enfant de vivre de façon plus paisible la période du départ de son parent et à faire face à la nouveauté de la garderie.
  • Il lui permet de se sécuriser lors de la sieste, un moment différent du reste de la journée à la garderie, sans bruit, sans lumière, sans jeux.
  • l lui permet de consoler une peine à la suite d’un conflit avec un ami ou à un moment plus difficile où il s’ennuie de maman ou papa.
  • Comme l’enfant vit des moments d’activités plus intenses qu’à la maison, il risque de délaisser de lui-même l’utilisation de la suce ou de la doudou dans les moments de jeux à la garderie et conséquemment, il s’y intéressera moins à la maison aussi.
Comprendre la vie en groupe : les défis!

À la garderie, l’éducatrice a plusieurs enfants dont elle est responsable, des enfants qui ont tous des particularités et des besoins différents. Or, une suce ou une doudou permise pour l’un, implique que ça soit permis pour tous. Ce qui n’est pas simple! La question d’hygiène n’est pas non plus à négliger. Car si votre enfant a besoin de sa suce dans certains moments, dans d’autres il la laissera de côté au profit de jeux ou activités plus amusantes. Sa suce pourra donc se retrouver par terre… ou dans la bouche d’un autre ami!

Voilà pourquoi il faut « baliser » le recours aux objets transitionnels en garderie. La plupart des éducatrices permettront que l’enfant l’ait avec lui lors du dodo, et dans des moments de grosses peines. Mais on lui en limitera l’accès en d’autres temps, pour lui permettre aussi de profiter de toutes les stimulations que la garderie peut lui offrir et dont il ne profite pas s’il se retrouve seul dans un coin, collé sur sa doudou. 

Voici donc les quelques défis que pose l’objet transitionnel en garderie
  • L’enfant n’a pas les mains libres pour jouer et participer aux activités lorsqu’il traîne sa doudou ou sa poupée.
  • L’enfant parle moins spontanément avec une suce dans la bouche.
  • L’enfant comble un besoin affectif en présence de son objet transitionnel et va moins vers les autres enfants et vers l’éducatrice pour créer un lien.
  • Les risques de transmission de microbes sont décuplés, particulièrement avec la suce.

Il faut donc en discuter avec l’éducatrice ou le CPE pour comprendre son approche face aux objets transitionnels. Faites valoir votre point de vue de parent aussi afin que vous vous entendiez sur une marche à suivre, qui tient compte des besoins de votre enfant et de son âge. Il reste aussi primordial que vous compreniez que, tout comme l’apprentissage à la propreté, ce n’est pas le rôle de la garderie de couper radicalement l’utilisation d’une suce ou d’une doudou. Vous demeurez le premier éducateur de votre enfant, on ne le répétera jamais assez!

Solène Bourque

Psychoéducatrice

Solène Bourque est psychoéducatrice, auteure et enseignante en éducation spécialisée. Elle est également la fière maman de deux enfants de 11 et 13 ans. Depuis 2010, elle a publié huit ouvrages éducatifs pour parents et intervenants et signe aussi des articles pour différents magazines s’adressant aux parents.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Josée Lavigueur dans son quotidien

9273 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires