Imprimer Fermer

Suis-je prête à devenir mère?

Vous y pensez souvent, vous aimez votre filleul comme s’il était votre propre enfant et vous avez l’impression que vous pourriez l’adopter. Êtes-vous réellement prête?

Votre meilleure amie a déjà deux enfants, votre mère trouve que vous et votre amoureux feriez de bons parents, les vêtements de bébé sont vraiment mignons et votre horloge biologique sonne de plus en plus fort à vos oreilles. Est-ce que ce sont de bonnes raisons de devenir mère? Voyons pourquoi avoir un enfant n’est pas une décision à prendre à la légère.

L’attrait

S’il est une chose facile à justifier quand on est en couple, c’est le désir d’enfant. En fait, les gens sont même étonnés du contraire et dès qu’un couple âgé de plus de 30 ans ne semble pas chercher à avoir des enfants, tout le monde s’interroge. Est-il capable? Est-elle fertile? Est-ce que leur couple va bien?

Il est compréhensible que l’envie d’avoir un enfant soit forte et avec tous les petits visages de bébés qui meublent notre quotidien, que ce soit par la publicité, dans les magazines ou dans notre vie privée, on ne peut en vouloir à personne d’avoir envie de temps à autre de tenir son propre enfant dans ses bras, de le cajoler, de l’habiller avec de petits vêtements de coton doux et de le promener à travers la ville la tête haute et le pas décidé comme une mère digne et fière.

Responsabilités

Il faut toutefois tenir compte du fait qu’être mère n’est pas toujours de tout repos. Un enfant demande énormément d’attention dès sa naissance, alors qu’il faut le nourrir, le changer et l’endormir fréquemment et sans considération pour l’horaire que vous aviez auparavant. Puis, en grandissant, cet enfant voudra vous montrer ce qu’il fait et il aura besoin de votre appui, de votre fierté, de votre amour inconditionnel et de votre aide. Il a beau vous offrir un amour hors du commun, il vous en demandera tout autant et ce sera bien légitime de sa part.

Pendant plusieurs années, cet enfant pensera surtout à lui et à son monde qui est le seul qu’il connaît. Il sera de votre responsabilité d’assurer sa sécurité, sa santé et son bonheur sans espérer d’empathie en retour puisque celle-ci ne se révèle pas avant 4 ou 5 ans et elle ne s’appliquera qu’à des concepts qu’il sera en mesure de comprendre. Il ne comprendra donc absolument pas « maman s’est disputée avec papa » ou « peux-tu arrêter de pleurer, maman a eu une dure journée au travail ».

Pas question non plus de prendre une pause, de s’en occuper le soir et de s’en débarrasser ensuite. On ne peut plus faire la fête et rattraper son sommeil plus tard parce que son enfant aura bien dormi, lui. Avoir un enfant est une préoccupation de tous les instants et il peut être malade, stressé, avoir peur de choses qui vous sembleront futiles et aimer avec un enthousiasme débordant des choses qui ne vous font ni chaud ni froid. Être une maman, c’est aussi faire preuve de l’empathie qu’ils n’ont pas encore et partager leurs joies et leurs peines.

Tout ceci n’est pas facultatif, ce sont des responsabilités que vous aurez réellement envers ce petit être qui aura confiance en vous, simplement parce que vous l’aurez mis au monde.

Le couple

On n’en parlera jamais assez, beaucoup de couples en prennent pour leur rhume après la naissance d’un enfant. Au début, on se dit que notre couple est plus fort et que l’émerveillement nous unit, mais après un an à penser surtout à ce nouveau membre de la famille, à assimiler des centaines de notions nouvelles au sujet de l’allaitement, du plancher pelvien, de l’éducation, de la psychologie de l’enfance et de l’alimentation, notre couple perd temporairement de sa magie. Il faut alors se demander si on est prête à s’investir aussi dans notre couple dont le bonheur demandera un peu plus d’initiative et de temps qu’auparavant, alors que les deux tourtereaux que vous étiez n’avaient qu’à choisir un bon film, une belle sortie ou un bon repas pour se retrouver en tête à tête.

Ce moment de réflexion peut également vous servir à vous poser des questions au sujet de votre couple. Évidemment, si votre couple va à merveille et que vous êtes heureux, n’allez pas envenimer les choses en remettant en question une relation heureuse, mais si votre couple traîne de la patte, il ne sera pas temps de vous poser des questions une fois que vous aurez eu des enfants. Souvenez-vous que cet enfant à venir vous aimera tous les deux et qu’il n’a pas à porter le terrible fardeau d’avoir été le « ciment de la dernière chance » pour votre couple qui s’effritait. Un enfant, aussi merveilleux soit-il, ne vaut pas une bonne communication au sein d’un couple.

De plus, advenant une séparation, n’oubliez jamais que cet homme fera partie de votre vie pour de bon, malgré vos futures amours et tout ce que l’avenir vous réserve. Un papa et une maman doivent comprendre que le tact et le respect mutuel seront essentiels pour les années à venir, quoiqu’il arrive.

Je n’étais pas prête, mais…

Malgré tout, il arrive aussi qu’on ne choisisse pas le moment et qu’un petit bébé décide de s’imposer dans notre vie... et ce n’est pas la fin du monde! Bien qu’il faut savoir qu’un bébé représente des responsabilités et un investissement de temps et d’argent, un bébé est aussi une merveilleuse nouvelle qui remplit les mères et les pères de bonheur et qui donne souvent un sens à notre vie.

Un bébé qui arrive sans crier gare peut complètement déboussoler ses parents à qui il ne reste que quelques mois pour s’organiser et changer tous les plans, mais malgré le fait que vous n’êtes pas prête, que vous n’aviez pas pris de vitamines et que vous habitez dans un petit appartement, sachez qu’en résumé, ce qu’il faut à un enfant, c’est une maman aimante, patiente, raisonnable et armée de beaucoup de bonne volonté. De cette façon, vous apprendrez en même temps que votre enfant, en assimilant des notions qui seront pertinentes, au fur et à mesure que vous prenez soin de lui.

À l’inverse, si vous êtes inquiète et que vous doutez de votre potentiel pendant que vous êtes enceinte, sachez que beaucoup de futures mamans ressentent la même chose et que le petit visage que vous avez si hâte de voir vous donnera le courage nécessaire le temps venu. En voyant votre enfant, vous vous sentirez réellement d’attaque pour cette merveilleuse aventure qui vous attend.

Par Anne Costisella

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 89 729
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

La famille a de l'avenir - Période de vote - 1

464 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!