Imprimer Fermer
Désir d'enfant

5 phénomènes fabuleux à l’approche de l’ovulation

Des changements physiques à l’allure générale, en passant par l’effet sur la libido, l’ovulation est un phénomène extraordinaire qui mérite quelques explications!

L’automne marque pour plusieurs mammifères la période de grande réceptivité sexuelle. Enclenché par l’horloge biologique, le rut chez le mâle se présente comme un comportement compétitif intrasexe, tandis que chez la femelle ce sera les signaux d’une parade dite nuptiale, dans le but d’informer le partenaire qu’elle est enfin prête à s’accoupler.

Bien que l’être humain soit un mammifère, sa période de « rut » ne s’accompagne heureusement pas de signes aussi embarrassants que les fessiers gonflés rouge écarlate des femelles Macaques! Mais saviez-vous que les jours les plus fertiles des femmes ne passent pas inaperçus pour autant? Et que les hommes y sont très sensibles?

En mammifère subtil, la femme envoie inconsciemment des signaux que son ovulation approche. Elle adopte certains comportements, des changements dans son corps se produisent, qui feront ressortir sa pleine féminité et son pouvoir d’attraction… dans le but d’attirer le meilleur partenaire et d’assurer la survie de l’espèce!

1. Un corps plus attirant

Des études ont démontré que des changements physiques s’opéraient chez la femme au cours de son cycle et qu’ils influençaient l’évaluation de son charme par l’homme. Par exemple, la cambrure de son dos s’accentuerait à l’approche de l’ovulation. Par de subtils changements aux hanches, seins et oreilles, de même qu’au visage, le corps féminin tenterait d’atteindre la plus impeccable symétrie pour la période fertile. La symétrie est en effet un critère d’attraction chez l’être humain.

2. Une allure plus éblouissante

À l’approche de l’ovulation, la femme adopterait une démarche plus lente et sensuelle. La tendance serait à se vêtir de manière plus attrayante et à se faire belle avec plus d’attention, non seulement pour séduire le partenaire, mais aussi pour mieux se distinguer des autres femmes.

3. Une voix plus féminine

Autre phénomène de renforcement du charme féminin, en lien avec la période de fertilité du cycle : les femmes parlent inconsciemment dans des registres plus aigus quand elles sont les plus fertiles. Autrement dit, la voix des femmes s’affine pour devenir plus agréable.

4. Plus de flair

La femme en période fertile est beaucoup plus sensible aux arômes, particulièrement à ceux des phéromones masculines. Utile pour flairer le partenaire le plus viril! Mais les hommes les sentent aussi… Ils sont indéniablement plus attirés par les femmes en période fertile.

Lors d’une expérience scientifique, on a donné à des hommes des chandails à renifler : certains portés récemment par une femme en période de fertilité et d’autres n’ayant jamais été portés du tout. Résultat : les niveaux de testostérone étaient plus élevés chez les hommes qui avaient humé les chandails de femmes en période de fertilité. Une testostérone élevée incite l’homme à courtiser la femme, de même qu’à rivaliser avec les autres hommes pour l’attention de celle-ci.

5. Une plus forte libido

Comme chez les mammifères, l’activité sexuelle est-elle alors exacerbée précisément lorsque la femme est fécondable? En effet, des chercheurs ont démontré que l’activité sexuelle des femmes augmente de 24 % lors de la fenêtre de fertilité du cycle, sans qu’il y ait désir d’enfant. Cette période ne dépasse pas six jours (le jour de l’ovulation et les cinq jours précédents) et correspond précisément aux jours les plus fertiles du cycle des femmes.

Ce phénomène physiologique serait en partie expliqué par le fait que la libido de la femme varie de façon cyclique, avec un maximum à l’approche de son ovulation.

L’être humain, un mammifère comme les autres

D’autres chercheurs ont voulu démontrer l’équivalent de l’œstrus ou « chaleurs » chez la femme. Cette étude controversée s’est penchée sur les variations de revenus des danseuses nues au cours de leurs cycles. Les chercheurs ont découvert que les plus bas revenus avaient lieu lors des menstruations, tandis qu’ils s’élevaient à la période post-ovulatoire. Toutefois, les revenus les plus fameux se produisaient pendant la période de fertilité féminine. C’est une augmentation de 80 % des revenus lorsque l’on compare les danseuses menstruées et les danseuses fertiles!

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Mamanpourlavie

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'ovulation

Entrez la date de la première journée de vos dernières règles et la durée moyenne de votre cycle

Mamanpourlavie

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Patrick Lagacé dans son quotidien

24164 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires