Imprimer Fermer

Quelques positions sexuelles durant la grossesse

Pour bien des femmes, la sexualité lors du premier trimestre est vécue comme une période de montagnes russes. Le désir est teinté par des craintes, des besoins, mais aussi par des questionnements.

Chaque trimestre comporte ses particularités et ces changements vous obligeront à diversifier vos positions. Afin que vos questions ne restent pas sans réponses, voici un peu de lumière.

La femme sur le dessus

Lors du premier trimestre, le ventre n’est pas encore rebondi, mais les seins sont généralement sensibles et parfois douloureux. Donc, la position du missionnaire (celle où le conjoint est par-dessus sa partenaire) n’est pas une position gagnante longtemps durant la grossesse. À moins bien sûr que l’homme soit en mesure de ne mettre aucun poids sur le corps de sa conjointe. De plus, beaucoup de femmes ne sont pas confortables en position allongée sur le dos quand la grossesse est plus avancée, soit vers la fin du deuxième trimestre. La compression sur les organes internes ne rend pas la relation très agréable. Les positions que vous choisirez lors du premier trimestre resteront sans doute vos meilleures options tout au cours de la grossesse, mais elles devront s’ajuster quelque peu au fil des semaines.

La position cavalière

La position cavalière où la femme chevauche son partenaire est fort intéressante puisqu’elle permet à cette dernière de contrôler le mouvement, le rythme et la profondeur de la pénétration. La femme a le sentiment d’être « en contrôle » lors de la relation sexuelle, ce qui fait que, en cas de malaise, d’inconfort ou de douleur, elle peut moduler ou cesser complètement la pénétration. Si les seins sont extrêmement sensibles, son partenaire doit s’abstenir de les caresser et la femme pourra aimer les retenir lors des mouvements de va-et-vient.

La cavalière inversée

La cavalière inversée où la femme chevauche son partenaire en lui tournant le dos permet à la femme de prendre appui par derrière sur le torse de son partenaire ou, par devant, sur les cuisses de celui-ci. En début de grossesse, la stabilité et l’équilibre de la femme ne sont pas encore très compromises ce qui fait que, dans cette position, elle peut stimuler son clitoris en même temps qu’il y a pénétration.

La position de la levrette

La position de la levrette où la femme se fait pénétrer dans le vagin par-derrière est excitante dans la mesure où la femme enceinte peut prendre appui confortablement sur ses avant-bras. L’aide de coussins ou d’oreillers est souvent indispensable plus la grossesse avance et que le bedon s’alourdit. Je vous suggère d'ajouter un oreiller afin que la femme puisse appuyer sa tête.

La position de la cuillère

La position de la cuillère où les partenaires sont allongés sur le côté et où le dos de la femme s’appuie sur le torse de son partenaire est une position qui ne permet pas une pénétration profonde et qui réduit considérablement les mouvements libres de va-et-vient, ce qui en fait une position dite « tranquille ». Par contre, si vous voulez accélérer le mouvement, vous pouvez faire un angle droit de vos corps (tant et aussi longtemps que le ventre n’est pas trop rebondi). Et quand le ventre est plus rond, la femme pourra lever le genou opposé au lit (pour permettre une meilleure introduction du pénis) et l’homme changera l’inclinaison de son corps.

La position de la chaise

La position de la chaise demeure une position très intéressante dans la mesure où la femme peut prendre appui sur une table ou un bureau. Cette position permet aux couples où la femme est en fin de grossesse, de profiter des joies de la pénétration sans toutefois trop se fatiguer. L’homme est assis sur une chaise (ni trop haute, ni trop basse) et la femme le chevauche en lui tournant le dos tout en prenant appui sur un comptoir, un bureau ou une table devant elle. Dans cette position, la pénétration est profonde, mais la femme peut s’ajuster en fonction de son confort.

Autres façons

Le sexe oral, manuel ou même anal peut aussi se faire, selon les intérêts et les désirs du couple. La sexualité pendant la grossesse doit être spécialement vécue en fonction du confort de la femme enceinte et non pas en fonction de réaliser les mille et une positions du Kama Sutra!

Julie Pelletier

Sexologue

Avec une maîtrise en sexologie, un mineur en arts et sciences (concentration psychologie) et un certificat en criminologie, Julie Pelletier s’est rapidement fait un nom dans le monde des médias en devenant chroniqueuse hebdomadaire pour plusieurs émissions. Elle a travaillé au 98,5 FM, en tant qu’animatrice de l’émission « Sexuellement parlant ». Elle collabore hebdomadairement au Journal de Montréal depuis 1998 et on peut la lire chaque dimanche.

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 93 429
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

Les soutiens-gorge d'allaitement - Vidéo

12228 vues / 5 commentaires

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!