Blogues

Fous du volant en zone scolaire

Je suis pressée. Et ma fille est en retard. Dans quelques minutes, la cloche va sonner. Zut, j’ai oublié ses chaussures d’éducation physique. Je vais donc devoir retourner à la maison et revenir.

En voiture, je passe devant l’entrée de l’école. Pas de place. Tant pis. J’immobilise ma voiture devant la sortie du stationnement du personnel, j’allume les clignotants et je descends, flanquée de ma petite.

C’est après l’avoir embrassé, après avoir ajusté son sac à dos sur ses petites épaules, après lui avoir dit au revoir, après avoir échangé quelques mots avec d’autres parents, rigolé avec l’enseignante, c’est après, lorsque je reviens vers mon véhicule que je me mords les lèvres.

Une auto-patrouille me barre le chemin. La policière n’a pas l’air contente. « Madame, voyons… » me lance-t-elle en me faisant des gros yeux et en pointant mon auto. Elle ne me donne pas de constat d’infraction, mais me sert un avertissement. Je vois qu’elle note mon numéro de plaque d’immatriculation.

Je retourne derrière le volant, honteuse. J’ai envie de me cacher sous le tableau de bord. Ma décision a été insensée et mon geste, franchement égoïste : pourquoi ai-je garé mon véhicule à cet endroit? Pourquoi ai-je risqué de mettre en péril la sécurité de ma fille et celle des dizaines de petits écoliers autour?

C’était l’an dernier, en septembre, à la rentrée scolaire. Je me suis promis que cela ne m’arriverait plus. Je me suis promis de partir plus tôt de la maison, d’avoir plus de temps devant moi, de toujours garer ma voiture dans un endroit sécuritaire, peu importe la distance à parcourir à pied, main dans la main avec ma fille.

Et j’ai tenu parole.

Depuis, je regarde les parents automobilistes d’un autre œil : je les trouve irresponsables. Individualistes. Casse-cous.

Ils se garent en double devant l’entrée de la cour d’école. Ils traversent une intersection n’importe où et n’importe quand, au pas de course, parfois sans surveiller leurs enfants. Ils redémarrent en trombe, les yeux rivés sur leur téléphone. Ils font fi des signaux envoyés par le brigadier. Ils coupent un autobus scolaire, reculent trop vite, font demi-tour en plein milieu de la rue. Bref, presque tous les matins, je suis témoin d’un incident qui pourrait virer en accident.

On en est là.

Ces cinq dernières années, au Québec, quelque 500 enfants âgés de 5 à 14 ans ont été victimes d’accidents pendant les trois semaines entourant la rentrée scolaire (deux en sont décédés). À Montréal seulement, 10 à 30 enfants sont blessés ainsi, bon an mal an.

Avec 577 000 enfants transportés dans les 10 000 autobus scolaires de la province, il est évident que nos petits sont exposés aux accidents routiers. Mais ce transport est encore la meilleure façon d’emmener nos enfants à leurs écoles. Certains parents auraient avantage à se souvenir qu’il s’agit d’un service, tellement pratique, gratuit de surcroît, que l’on devrait honorer et donc, respecter…

Selon le Service de police de la ville de Montréal, sur les 1200 constats d’infractions remis pendant la rentrée l’an passé à Montréal, 60 % concernaient le non-respect des limites de vitesse en zone scolaire et 40 % le non-respect des feux de signalisation et des arrêts obligatoires. « Lorsque j’étais commandant, j’ai vu des parents se plaindre de l’absence de présence policière en zone scolaire et revenir se plaindre qu’ils avaient reçu un constat », a expliqué André Durocher, inspecteur en chef du Service de police de la ville de Montréal, en entrevue sur les ondes de Radio-Canada.

Cela démontre bien que c’est à nous, parents, de faire attention. D’arrêter cette course folle contre la montre qui compromet la sécurité de nos enfants. « Nos » faisant ici allusion à tous les enfants : ce n’est pas parce que Fiston est en sécurité derrière la clôture de l’école qu’il faille ignorer les autres qui gambadent et grouillent partout autour…

Ça s’appelle le sens du civisme.

Pour aller plus loin
Dégagez! la chronique de François Cardinal
Pour des écoliers en sécurité, un document de la Société de l’assurance automobile du Québec

Publication originale : septembre 2014

Maman 24/7

Diplômée en journalisme et détentrice d’un MBA, Maude Goyer (alias Maman 24/7) a appris les bases de son métier dans un quotidien. Après avoir fait un détour dans l’univers des magazines féminins, elle est devenue journaliste pigiste pour diverses publications. Ses sujets de prédilection? La famille, les enfants et la parentalité. Elle s’exprime sur ces enjeux sur son blogue Maman 24/7 et à titre de chroniqueuse radio et télé ici et là. Ses deux principaux clients demeurent ses deux enfants… exigeants, imprévisibles et tout à fait adorables! Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook et sur Twitter.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Les lutins fdmt vous offrent un ensemble sensoriel

Courrez la chance de remporter un magnifique panier cadeau bien rempli

La magie des Fêtes, c’est au Village du Père Noël que ça se passe!

Gagnez une passe familiale d’une journée valable pour la saison d’hiver 2017-2018

Gagnez votre legging Moov Activewear

Un confort et un maintien inégalés!

24 dodos avant Noël, Un compte à rebours magique!

Pour vivre l’attente du Père Noël de façon originale

Vos balades en voiture seront agréables et sécuritaires grâce à Graco

Courez la chance de remporter un siège d’auto 4Ever 4 en 1 qui s’adapte à la croissance de votre en

Vivez la magie des fêtes au Zoo Ecomuseum!

Visitez le seul zoo extérieur sur l’île de Montréal en famille.

L’environnement pour les enfants avec Fleurus!

Courez la chance de remporter 5 titres d’imageries en lien avec l’environnement!

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

9 émois avant toi - épisode 1 - Ben coudonc!

18183 vues / 1 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires