Imprimer Fermer
Blogues

15 vrais bons conseils d'une mère indigne

En tant que maman, tu fais de ton mieux pour assurer le bien-être de ta progéniture tout en préservant le bonheur familial et ta santé mentale. Mais des fois, mieux vaut mettre de côté les recommandations et suivre ces conseils…

#1 Le Kraft Dinner ne contient pas tous les nutriments dont ta progéniture a besoin mais il renferme 15-minutes-de-repas-sans-négociations-musclées, 20-minutes-de-sauvées-sur-la-préparation-du-souper pis la préservation-de-ta-zénitude-un-mardi-soir-de-soccer. Penses-y.

#2 Les plats de plastique avec un restant poilu découverts dans un sac à lunch plus de quarante-huit heures après leur consommation d’origine peuvent être jetés directement à la poubelle sans culpabilité à l’égard de ton budget ou de l’environnement. Garde toujours tes priorités en tête.

#3 Les toutous avec toute forme de gros yeux durs qui réveillent la chair de ta chair au beau milieu de la nuit en tombant accidentellement par terre peuvent disparaître mystérieusement dans le bac à vidange un soir de pleine lune. Même chose pour les jouets qui font de la musique, qui klaxonnent ou sur lesquels on peut fesser avec un bâton.

#4 Tu es en droit de sacrer secrètement aux vidanges un pourcentage important de la pile de dessins qui est en train d’envahir ta maison à un rythme effréné comme une invasion de punaises. C’est ça ou tu te fais construire un deuxième cabanon.

#5 Il n’y a rien de mal à envoyer tes enfants dehors à coups de pied dans le derrière quand la tension monte pis que l’énervement est à son comble. Même s’il pleut. À torrents. Même s’il tonne. Tant qu’il n’y a pas d’éclairs, je te certifie qu’il n’y a aucun danger.

#6 « Parce que » est une excellente réponse à « Pourquoi ».

#7 Fais le deuil du kit assorti qui donnerait un look tendance-en-vogue à ta progéniture. Un jour ou l’autre, tu vas cesser de te battre pour choisir son linge à sa place et ce jour-là, mieux tu seras préparée, moins tes yeux vont saigner.

#8 Arrange ça comme tu veux, prie, danse sous la pluie, fais un pèlerinage mais il n’y aura jamais aucune corrélation entre l’heure de coucher et l’heure de lever de ta marmaille. Couche-les à dix heures tant que tu voudras, à cinq heures et demie demain matin, ils seront quand même tous réveillés avec une humeur de cauchemar en prime rendu à neuf heures.

#9 Jouer avec tes enfants est un mal obligé mais après chaque période de quinze minutes de jeu, il y a une loi non-écrite qui dit que t’as droit à une demi-heure de break.

#10 Ramasse-ce-que-tu-sors-au-fur-et-à-mesure est un concept qui ne s’acquiert pas avant vingt-cinq ans. Arrête de perdre ton temps.

#11 Les quarante-huit paires de bas et les cinquante-deux paires de bobettes que tu laves hebdomadairement même si t’as deux enfants pis qu’il y a juste sept jours dans une semaine relèvent d’un fait mystique non-élucidé. Pis les graines sous la table après un repas-sans-pain-sans-biscuits relève du même fait. Ne cherche pas de réponse.

#12 Prends toujours pour acquis que même un enfant propre va salir son gilet en mangeant le jour où tu vas lui en mettre un; fais toujours manger ta progéniture en bedaine ou accepte qu’elle passe la journée avec un spot beurre de peanut sur le tee-shirt.

#13 Les bonbons sont ta meilleure arme de négociation. Ce n’est pas de la manipulation. Ce n’est pas du chantage. C’est un fait.

#14 Souffler sur un morceau de pomme ou une boule de crème glacée qui est tombé par terre suffit à le rendre à nouveau parfaitement stérile même s'il reste une couple de grains de sable ou deux-trois roches de collés dessus. À bas le gaspillage, à toi les anticorps.

#15 Feindre de ne pas entendre une enfant qui t'appelle pour te montrer sa quarante-huitième chandelle dans la piscine ou sa cinquantième descente dans la glissade jaune ne relève pas du manque de respect mais de la nécessité de préserver ta santé mentale.

Pis toi, c'est quoi ton meilleur conseil de mère indigne ?

La Parfaite Maman Cinglante

La Parfaite Maman Cinglante est une blogue qui traite de tous les sujets touchant la maternité de près et de loin de façon humoristique, émouvante et parfois sarcastique. Sa mission est de déconstruire l'image de la mère parfaite afin d'amener ses lectrices à rire, pleurer et parfois rager mais surtout comprendre qu'elles sont exceptionnelles, tout à fait normales à travers toute cette gamme d’émotions par laquelle elles passent chaque jour et que la perfection n'existe pas. Suivez-nous sur notre page Facebook.

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Être un parent qui s’investit

61 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires