Imprimer Fermer
Bébé

La vitamine D : quand faut-il en donner à bébé?

Saviez-vous que les bébés ont besoin de vitamine D pour grandir et se développer en santé? En effet, celle-ci aide à construire des os solides et des dents en bonne santé.

C’est pourquoi on demande aux mères qui allaitent de donner à leur bébé, et ce dès la naissance, un supplément de vitamine D. Si un enfant a une carence en vitamine D, il risque en outre de souffrir de rachitisme, une maladie qui entrave la croissance ainsi que le développement des os. Mais pourquoi un supplément? N’est-il pas possible de consommer notre ration de vitamine D naturellement?

Brille le soleil

La vitamine D provient de diverse source, dont le soleil. Elle se forme ainsi naturellement lorsque la peau est exposée aux rayons du soleil. En outre, on sait qu’il ne faut pas exposer un nourrisson à la lumière du soleil. Et lorsqu’on le fait, passé ses trois premiers mois, ce n’est jamais sans appliquer un écran solaire sur sa peau. Or, la crème solaire empêche la vitamine D de se former.

On retrouve aussi de la vitamine D dans certains aliments. Au Québec, par exemple, on ajoute de la vitamine D au lait et à la margarine. Il y a aussi de la vitamine D dans le saumon, le thon et le foie.

Unités internationales de vitamine D

  • Jaune d'œuf, 1 unité 25 UI
  • Lait de vache enrichi (tous types), 250 mL*† 88 UI
  • Préparation pour nourrissons (enrichie), 250 mL 100 UI
  • Margarine (enrichie), 1 c. à thé 25 UI
  • Saumon cuit, 1 oz 103 UI
Est-ce que mon enfant risque de souffrir d’une carence?

Comment savoir si votre bébé est vulnérable à une carence en vitamine D? Voici les facteurs de risque :

  • si votre bébé est exclusivement allaité;
  • si vous souffrez vous-même d’une carence en vitamine D;
  • si votre enfant a la peau foncée;
  • si vous habitez dans le Grand Nord.

C’est pourquoi il est important de donner un supplément de vitamine D aux bébés qui sont exclusivement allaités : il leur est impossible d’avoir leur dose de vitamine D, puisque le lait maternel, bien qu’il demeure le meilleur aliment pour votre enfant, n’en contient que très peu (de 4 UI à 40 UI par litre ). De plus, ils ne sont jamais exposés au soleil. Et souvenez-vous que même si vous mangez vous-même des aliments riches en vitamine D, vous devez donner un supplément à votre enfant.

En contrepartie, notez qu’on retrouve de la vitamine D dans les préparations pour nouveau-né : un bébé qui boit 4 biberons de 8 oz de préparation par jour reçoit donc sa dose de 400 UI quotidienne. Mais si vous demeurez dans le Grand Nord, vous devez tout de même donner un supplément à votre enfant de 400 UI par jour, pour compenser le manque de lumière naturelle.

Les suppléments de vitamine D

On donne aux bébés allaités un supplément liquide tous les jours, à l’aide d’un compte-goutte. Il s’agit d’un supplément destiné aux bébés. Un bébé allaité devrait recevoir 400 UI (unités internationales) par jour.

De plus, les bébés naissant et grandissant dans les collectivités du Grand Nord, c’est-à-dire au nord d’une latitude de 55 degrés, ou ceux qui présentent des facteurs de risques, devraient recevoir 800 UI entre le mois d’octobre et le mois d’avril, vu la faible luminosité.

De la vitamine D durant la grossesse?

Saviez-vous que la vitamine D que vous absorbez durant votre grossesse déterminera la quantité que votre enfant possédera à la naissance? C’est dire que si vous souffrez vous-même d’une carence, votre enfant a plus de risque d’en souffrir à son tour. Si vous vous exposez très peu au soleil, ou que vous ne consommez pas de façon régulière des aliments contenant de la vitamine D, vous risquez ainsi d’avoir une carence. Si c’est votre cas, demandez à votre médecin combien de UI vous devriez prendre par jour en supplément.

Attention à la surdose !

La vitamine D contribue à l’absorption du calcium. Elle est ainsi essentielle à la croissance. Santé Canada met toutefois les parents en garde : en quantité excessive, la vitamine D peut entraîner des symptômes découlant d’un excès de calcium dans le corps. Il importe donc de se limiter à la quantité prescrite : soit de 400 UI pour les bébés de moins de 12 mois. Suivez attentivement les instructions du fabricant de votre supplément. De plus, assurez-vous d’utiliser le compte-goutte gradué qui accompagne le produit, et non une cuillère.

Par Marie-Eve Bourassa

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Sébastien Benoît dans son quotidien

12449 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires