Bébé

Pour en finir avec le mythe sur les caprices d'enfant

« Ne fais pas ça, tu vas le gâter! » Voici une phrase que l’on a toute déjà entendue, n’est-ce pas? Mais que disent les spécialistes de tous ces « caprices d’enfant »?

Pas facile de faire la différence entre un besoin et un caprice! D’une part, on ne veut pas être trop laxiste et créer sur mesure un enfant roi, d’un autre côté, on craint d’être trop sévère. Faut-il céder, ou tenir ferme? Et que faire du regard des autres? Tous les enfants font des caprices : c’est ce que disent les psychologues, et les petites et grandes crises qui les accompagnent sont tout à fait normales.

Qu’est-ce qu’un caprice?

Si le caprice est si difficile à identifier, c’est peut-être parce qu’on le connaît mal. Un caprice, c’est en fait la manifestation d’un désir pressant, autoritaire, mais qui ne reçoit pas l’approbation du parent. Bref, l’enfant veut avoir un autre bonbon, le parent refuse, l’enfant pique une crise. Voilà!

Selon Freud, deux grandes lois sont à la base du psychisme : le principe de plaisir, et celui de la réalité. Or, le principe de la réalité confronte celui de plaisir, surtout chez les enfants, qui ont justement tendance à prendre leurs désirs pour la réalité. En outre, le caprice est une façon qu’à l’enfant d’exprimer son opposition à son parent, un besoin primordial. Ce faisant, il est en train de forger son être, sa personnalité, son moi. Ainsi, l’enfant va tester les limites, pour savoir jusqu’où il est possible d’aller…

Bref, l’enfant exprime un caprice face à un désir exprimé, mais qui n’a pas été comblé. Si l’enfant affirme néanmoins un besoin physique ou émotif, on ne parle pas de caprice. La clé est donc là : entre besoin et désir

Moins de 18 mois

En somme, vous ne gâtez pas votre enfant lorsque vous répondez à ses besoins, qu’ils soient alimentaires ou affectifs. D’ailleurs, il est maintenant prouvé qu’un enfant de moins de 18 mois est tout simplement incapable de faire un caprice : son cerveau n’est pas assez développé pour le faire! Ainsi, si bébé pleure, c’est qu’il a besoin de quelque chose. Évidemment, les enfants sont tous différents et certains demandent plus de réconfort que d’autres.

De plus, les bébés, comme les adultes, prennent des habitudes et sont très réceptifs à la routine. Dès lors, si vous changez brusquement une habitude (comme le coucher du jour au lendemain dans son lit alors qu’il dormait depuis des mois avec vous), il se pourrait qu’il réagisse mal. Est-ce à dire qu’il fait un caprice? Non, mais on a bousculé sa routine, et il a besoin de réconfort.

La poupée qui fait non, non, non…

C’est donc vers l’âge de 2 ans que l’enfant, qui veut être de plus en plus autonome, commence à exprimer plus seulement ses besoins, mais aussi ses désirs. Cette période est caractérisée par la confrontation et les sautes d’humeur, car lui-même ne fait pas la différence entre ses besoins et ses désirs!

À cet âge, toutes les crises (et elles peuvent être nombreuses) ne sont pas nécessairement des caprices. C’est donc à vous de vous exercer à les reconnaître. Comment? Si votre enfant parle bien, vous pouvez lui demander de s’expliquer, une fois qu’il sera calmé. Sinon, vous devez analyser la crise, en prenant compte de plusieurs éléments : le temps de la journée, l’endroit où vous vous trouvez, la situation en générale. Par exemple, s’il a sauté sa sieste et pleure pour une raison inconnue, c’est sans doute parce qu’il est fatigué. Il a donc besoin de repos. Souvenez-vous que, entre 2 et 3 ans, l’enfant vit dans l’instant présent.

Vous ne pouvez pas – ne devez pas – acquiescer à toutes les demandes de votre enfant. Ceci dit, lorsque vous refusez, prenez le temps de lui expliquer les raisons qui motivent votre décision. Il aura de la difficulté à comprendre au début, mais, au moins, il sentira que vous êtes là pour lui. Il a le droit d’être en colère : mais vous avez aussi le droit de dire non. 

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Josée Lavigueur dans son quotidien

9268 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires