Imprimer Fermer

Fertilité et allaitement

Quand on allaite, est-il possible de devenir enceinte ou est-on protégée durant tout l'allaitement? Le Dr François Beaudoin répond à cette question.

Votre question : "J’ai un bébé de 14 mois dont j’ai arrêté l’allaitement au mois d’août parce que nous voulions avoir un enfant. Nous sommes six mois plus tard et je n’ai toujours pas de menstruations… Je ne sais plus quoi faire… Peut-être pouvez-vous me conseiller ?"

Pour pouvoir répondre précisément à cette question, certaines informations essentielles, qui peuvent facilement expliquer le phénomène des retards dans la reprise des menstruations après l’allaitement, sont manquantes.

Si cette maman, impatiente d’avoir une plus grande famille, avait des menstruations régulières avant de devenir enceinte et qu’elle n’utilisait aucune méthode de contraception hormonale, six mois est, en général, la limite que l’on s’accorde pour espérer le retour des menstruations spontanées après la fin de l’allaitement qui, bien entendu, a suivi un accouchement. Il est donc possible, à ce stade-ci, que cette jeune maman ait une dysfonction ou, si l’on veut, un petit dérèglement de sa fonction hormonale ovarienne, ou un problème avec son utérus. Il est possible, en effet, si cette jeune maman n’est pas retournée à son poids initial, ou si elle maintient son poids à un niveau inférieur à son poids santé, ou, par exemple, si elle participe à un programme d’exercices intensifs, que ceci soit tout simplement la cause du retard dans le retour de ses règles. On voit donc qu’il y a plusieurs causes naturelles, auxquelles on peut remédier facilement, qui peuvent avoir une influence sur le retour du cycle menstruel.

Par ailleurs, si cette jeune maman avait des menstruations irrégulières ou des cycles menstruels très longs avant sa grossesse, il est même normal que la reprise des cycles menstruels réguliers se fasse tardivement après la fin de l’allaitement, car la fonction ovarienne reprend tout simplement là où elle en était avant la grossesse, c’est-à-dire reprise des cycles menstruels irréguliers avec ovulations occasionnelles, donc, menstruations occasionnelles.

Quoi qu’il en soit, la plupart des médecins s’accordent pour, justement, réévaluer la situation lorsqu’une jeune maman en santé n’a pas connu une reprise de ses menstruations six mois après la fin de l’allaitement. Le bilan initial est assez simple et se compose, en général, d’un questionnaire et d’un examen physique. Une évaluation sommaire, par analyses de laboratoire, sera aussi indiquée comme, par exemple, vérifier le degré d’anémie persistant s’il y a lieu et vérifier la fonction thyroïdienne, qui peuvent avoir une influence sur le cycle menstruel. Finalement, la prescription d’une hormone à base de progestatifs pour une courte période de 10 jours sera utile pour induire un saignement de retrait et s’assurer du fonctionnement normal de l’utérus, de même que de la présence en circulation d’un niveau acceptable d’œstrogènes. Souvent, après le déclenchement des menstruations à l’aide de cette recette simple et sans effets secondaires, il y a une reprise progressive du cycle menstruel et, ainsi, de la fertilité.

François Beaudoin

MD, FRCSC, obstétricien-gynécologue

Le docteur François Beaudoin est obstétricien-gynécologue au département d’obstétrique-gynécologie du CHU Sainte-Justine.

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 93 011
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

La réanimation cardio-respiratoire de bébé (RCR) - Vidéo

38970 vues / 7 commentaires

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!