Imprimer Fermer
Alimentation

Ce que réserve le nouvel étiquetage nutritionel!

Peu de temps avant les fêtes, le gouvernement canadien a annoncé les changements qui devront être apportés à l’étiquetage des aliments. Les compagnies ont jusqu’en 2021 pour se conformer à cette nouvelle règlementation.

Ainsi, petit à petit, on verra les compagnies apporter les modifications nécessaires. À priori, il s’agit d’une bonne nouvelle puisque l’information disponible sur les emballages est souvent mal interprétée. Toutefois, comme vous pourrez le constater, il a des pours et des contres…

Voici les principaux changements :

Des portions plus réalistes et faciles à comparer

Voilà une bonne chose! La taille des portions sera maintenant plus homogène et plus réaliste selon ce que nous avons l’habitude de manger. Par exemple, sur le pain tranché, la valeur nutritive sera calculée pour deux tranches, et ce, pour tous les pains. À l’heure actuelle, l’information varie selon une tranche, deux tranches, etc.

Aussi, pour les aliments vendus en portion individuelle (ex. : bouteille de lait au chocolat à 500 ml), la valeur sera calculée pour le format total et non pour la portion de référence établie (ex. : 250 ml pour le lait). À nouveau, on reflète mieux la consommation réelle des gens.

Les calories en vedette

Le mot « calories » sera désormais plus gros et souligné d’un trais épais. Une bonne nouvelle? Personnellement, je ne crois pas. Tout simplement parce qu’un aliment faible en calories n’est pas automatiquement gagnant pour la santé! Pour faire un choix nutritif, il faut évaluer l’aliment dans son ensemble. Par exemple, un yogourt grec contient plus de calories et deux fois plus de protéines qu’un yogourt allégé. Toutefois, ce dernier contient de l’aspartame ou du sucralose, et ne soutient pas très longtemps. Pourtant, il affiche une teneur en calories beaucoup plus faible, nous laissant croire qu’il est « meilleur » pour la santé. Ce qui n’est pas le cas!

Plus d’informations sur les sucres

Une valeur de référence pour les sucres totaux a été établie à 100 g par jour, ce qui est intéressant puisque nous pourrons désormais avoir un % de valeur quotidienne, actuellement absente pour les sucres. J’aurais toutefois préféré que le gouvernement prenne exemple sur l’Organisation Mondiale de la Santé et considère plutôt 50 g de sucres totaux maximum par jour.

Les sucres totaux regroupent les sucres naturellement présents dans les aliments (ex. sucre du lait, sucres des fruits) et ceux ajoutés (ex. sucre blanc, cassonade). À mon avis, il aurait été beaucoup plus pertinent de séparer ces deux types de sucres.

Mais bonne nouvelle : tous les sucres seront regroupés dans la liste d’ingrédients. Ainsi, au lieu d’être éparpillés et dilués dans la liste, ils seront tous bien visibles, les uns à la suite des autres.

De nouveaux nutriments

Adieu aux vitamines A et C, et bonjour au potassium! Le nouvel étiquetage propose d’afficher la teneur de trois nutriments (potassium, calcium, fer) dont la consommation est plus souvent inadéquate.

Une note sur le % de la valeur quotidienne

Au bas de chaque tableau, une note nous rappelle qu’une valeur de 5 % et moins signifie que c’est peu, alors que 15 % et plus, c’est beaucoup. Une information grandement pertinente qui nous permet de savoir rapidement si l’aliment contient beaucoup ou peu de sucres, de sel, de gras, etc.Dans l’ensemble, il y a des changements intéressants… mais encore faut-il prendre le temps de les regarder! Cela dit, rappelez-vous que les fruits et légumes ne contiennent pas de tableau de valeur nutritive et qu’ils sont grandement bénéfiques pour notre santé. Faites-en les vedettes de votre assiette, mais également les vedettes de votre panier d’épicerie!

Par Julie DesGroseilliers, Dt.P.
Nutritionniste et porte-parole de la campagne J’aime à 5 à 10 par jour

Campagne J’aime 5 à 10 par jour

L’Association québécoise de la distribution de fruits et légumes (AQDFL) est un organisme sans but lucratif œuvrant dans tous les secteurs d’activités de l’agroalimentaire. Lancée en 2004, la campagne « J’aime 5 à 10 portions par jour » vise à sensibiliser les consommateurs à l’importance de la consommation des fruits et légumes dans l’adoption de saines habitudes de vie. Pour connaître une multitude d'informations, de trucs et d'outils pour vous aider à consommer davantage de fruits et légumes, suivez-nous sur Facebook.

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Déjeuner, c'est important! - Vidéo

18164 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires