Imprimer Fermer
Ado

Mon ado a plagié

« Ton travail frôle la perfection. Dommage que ce ne soit pas toi qui l’aies écrit. Moi aussi, je suis une pro de Google. Ta note : 0 %. P.S. Remets-moi ta copie signée au prochain cours. »

Quelle surprise la maman de Frédéric, 15 ans, a eue en lisant ce message. Comment une telle chose a-t-elle pu se produire? Comment aurait-on pu l’éviter?

Qu’est-ce que le plagiat?

Commençons par décrire ce qu’est le plagiat. Selon la définition du Petit Robert, il consiste à « s’approprier les mots ou les idées de quelqu’un d’autre et de les présenter comme siens ».

Quelques exemples

  • Copier textuellement un passage d’un document, qu’il soit papier ou électronique, sans le mettre entre guillemets ou sans en mentionner la source.
  • Insérer des images, des graphiques ou des données sans en indiquer la provenance.
  • Résumer l’idée originale de quelqu’un dans ses propres mots (paraphraser), mais en omettant d’en indiquer la source.
  • Traduire en tout ou en partie un texte sans en mentionner la provenance.
  • Utiliser le travail d’une autre personne (même si le grand frère a donné sa permission) et le présenter comme sien.
  • Acheter un travail sur le web (oui, oui, c’est possible!).
Pourquoi plagier?

Plusieurs raisons poussent les jeunes à plagier. Les connaître permet d’agir de façon efficace afin d’enrayer le problème.

Problème d’organisation

« Maman, ce n’est pas de ma faute. Mon prof ne nous a pas laissé assez de temps pour faire notre travail. » Cette excuse, on l’entend malheureusement trop souvent. Bonne nouvelle : aider son enfant à planifier son temps devrait suffire pour qu’une telle situation ne se reproduise pas.

Attentes trop élevées

Quelles sont vos attentes envers votre enfant? Si elles dépassent ses capacités, il se peut qu’il ait eu recours au plagiat afin d’obtenir la note visée. Il est peut-être temps de revoir vos attentes à la baisse. Après tout, le plus important, c’est les efforts qu’il déploie chaque jour pour réussir. À long terme, c’est toujours payant.

Ignorance des bonnes pratiques

L’une des meilleures façons de prévenir le plagiat consiste à informer et à éduquer les jeunes relativement au respect de la propriété intellectuelle. Pourquoi citer ses sources? Quand doit-on citer ses sources? Comment citer ses sources? Comment paraphraser? Les enseignants devraient être en mesure de répondre à toutes ces questions. Informez-vous auprès de la direction de l’école : un document d’information est peut-être disponible.

Méconnaissance des conséquences du plagiat

La plupart des écoles ont un code de vie ou une politique qui régit le plagiat. Consultez-le avec votre ado afin d’en connaître les conséquences : retenue, perte des points de la partie plagiée, reprise du travail avec une note maximale de 60 %, suspension… Un élève averti en vaut deux!

En terminant, ignorer ou banaliser le plagiat de votre adulte en devenir ne serait pas lui rendre service. Si vous ne le confrontez pas, il croira que son comportement est acceptable, ce qui n’est pas le cas. Il a triché : il doit en assumer les conséquences.

Succès Scolaire

Succès Scolaire est une entreprise québécoise vouée à la réussite scolaire des élèves des niveaux primaire, secondaire et collégial. Depuis sa fondation en 2006, plus de 10 000 élèves ont eu recours aux services personnalisés d’aide aux devoirs, de soutien scolaire, de rattrapage scolaire, de cours d’été et de préparation aux examens. Les services de tutorat de Succès Scolaire sont offerts partout au Québec. Visitez le site www.successcolaire.ca pour en savoir davantage. 

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Couper les ongles de bébé - Vidéo

15437 vues / 1 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires